Un Tour du Monde des Pains

Le pain sous toutes ses formes est présent à travers tous les pays.

corpspainsmonde

Le monde est plein de pains. Le pain est une métaphore de la vie, de la prospérité, pour la maison.

alaunepainsdumonde

Le pain est confectionné dans des centaines de formes qui sont à la fois très différentes et extrêmement similaires, poussés par les traditions.

alaunepainsdumonde11

Farine, eau, levure, sel., d’une composition sommaire, le pain est loin d’être un simple aliment. Emblème religieux et marqueur économique vieux comme le monde (bientôt dix millénaires), je vous propose un Tour du Monde des Pains que j’ai pu déguster, à découvrir :

 

 

 

Apfel nuls brot  

Apfel nuls brot             

L’apfel nuls brot est un pain d’origine germanique est une spécialité du Valais, dans le sud du pays. C’est un pain rond et croustillant.

Sa recette associe un mélange de grains (blé, seigle, orge et épeautre) et des fruits (pommes, noix,  figues, raisins secs) et du rhum.

L’apfel nuls brot a une croûte solide, il est juteux et frais de l’intérieur.

Batbout ou mekmar

batbout

Le batbout ou mekmar est un petit pain maghrébin que l’on trouve un peu partout en Tunisie, en Algérie et au Maroc.

Il est composé de semoule très fine, de levure fraîche ou déshydratée et eau. Le batbout ou mekmar est  cuits à la poêle comme beaucoup de pains du monde.

Bauernbrot

BAUERNBROT

Le bauernbrot  est un fameux pain paysan d’Autriche. Sa pâte est composée de sarrasin, de froment et de mélasse,elle est parfumée au cumin et subie une fermentation au levain de seigle. On obtient un pain à la saveur très marquée. Il se marie parfaitement avec les mets rustiques, fromage et charcuterie.

Borodinsky

borodinsky

On attribue la recette du borodinsky  à une inconsolable veuve aristocrate russe, qui s’est retirée dans un monastère après la mort de son mari dans la guerre contre Napoléon, C’est le nec plus ultra des pains de seigle russes.

Le seigle qui le compose est additionné d’orge, de babeurre et de yaourt, parfois de mélasse ou de malt. Il est traditionnellement épicé de coriandre. Sa cuisson se fait dans un moule, d’abord fermé puis ouvert pour lui donner une croûte ferme. Son goût typé en fait le parfait accompagnement des poissons fumés.

Le pain borodinsky ressemble de loin au pain nordique compliqué à fabriquer. Avant de mélanger la pâte, la farine de seigle (avec un peu de farine de blé) est infusée à l’eau bouillante  et tenue pendant quelques heures à une certaine température, on y ajoute de la mélasse, peu utilisées ailleurs dans la cuisine russe, du malt de seigle rouge et d’autres ingrédients.

Broa de Milo

BROA DE MILO

Le broa de Milo est un pain est originaire de la province de Minho, au nord du Portugal, mais on le trouve dans tout le pays.

C’est un pain de maïs et de blé. Les proportions de l’un et de l’autre varient selon les boulangers. Le broa de Milo  est rond légèrement aplati et doré, avec une croûte dure et quelques fissures, et son intérieur est compact et se conserve pendant quelques jours.

Il est l’accompagnement attitré du Caldo Verde, soupe au chou et à la saucisse très populaire au Portugal.

Corn bread

corn bread

Le corn bread est un pain commun des États-Unis cuisine, particulièrement associé avec le Sud et Sud-Ouest, ainsi que d’être un aliment de base traditionnelle pour les populations où le blé farine était plus cher. Dans certaines parties du Sud, il est émietté dans un verre de lait froid ou du babeurre et mangé avec une cuillère, et il est également largement consommé avec barbecue et chili con carne. Dans certaines parties du sud et du sud-ouest des États-Unis, de maïs, accompagnée de haricots pinto, a été un déjeuner commun pour beaucoup de gens.

Le corn bread est un élément populaire dans la cuisine du Sud des Etats Unis apprécié par de nombreuses personnes pour sa texture et l’arôme.

Le corn bread peut être cuit au four, frit ou, rarement à la vapeur.

Le corn bread  est une sorte de gâteau au maïs. Il ressemble bien plus à un gâteau qu’à du pain. Il est délicieux en sortant du four mais aussi réchauffé le lendemain.

Daktyla

DAKTYLA

Le daktyla est un pain de campagne grec très populaire. Il contient de la farine de maïs qui participe à sa belle couleur dorée et et des graines de nigelle.

Très populaire en Grèce mais également à Chypre et en Turquie, le daktyla est un pain de campagne reconnaissable à sa forme particulière segmentée en doigts (‘daktyla‘ en grec) et à sa couleur dorée due à la présence de farine de maïs dans sa composition. Toujours recouvert de graines de sésame qui ajoutent au croustillant de la croûte, il peut être aussi parfumé avec des graines de nigelle qui lui apportent une petite note poivrée.

Ce pain est excellent avec une bonne salade grecque, une moussaka ou un plat en sauce grâce à sa mie dense, riche et moelleuse.. mais tartiné de tzatziki, de tarama ou de melitzanosalata.

Damper

Damper

Le damper est l’unique pain indigène et incontestablement le plus renommé dAustralie.  Il est l’une des premières formes de pain dans le monde.

Il est cuit en pleine nature. Sa pâte est constituée de froment. Elle est parfois rehaussée d’épices. Le damper est façonné en galettes puis cuit sur des pierres chaudes ou sous un pot renversé. Son nom vient de vient de l’anglais to damp, humidifier. En effet, pour qu’elles atteignent la température voulue pour la cuisson, on humidifie les braises.

Il existe plusieurs théories sur l’origine de son nom. L’une est ridicule et est basée sur un seul fragment de l’histoire réelle , il affirme que le damper est dénommé ainsi d’après William Dampier, l’explorateur du XVIIe siècle qui a été temporairement bloqués par ses chaussures en 1688.

Un autre est davantage plausible, il viendrait de la coutume de la « ville de Damper » où le feu de camp servirait le lendemain matin à préparer le petit-déjeuner dans lequel le pain serait cuit.

Ekmek

Ekmek

Ekmek signifie pain en turc. Mais celui-ci a la particularité d’être rond avec un quadrillage en relief sur le dessus.

Les Turcs sont de grands mangeurs de pain. L’ekmek est un pain de forme ronde ou ovale, orné d’un quadrillage en relief, accompagne quotidiennement leurs repas. Il est notamment utilisé pour porter les aliments à la bouche et pour confectionner des sandwichs. Toutefois, il peut se présenter sous différentes formes puisque le mot ekmek signifie « pain » et désigne toutes sortes de pain.

Figacitas

Les figacitas  sont des petits pains argentins au beurre.

Ces petits pains sont un classique en Argentine, et font partie de la variété des pains disponibles.

La taille varie généralement en fonction de la boulangerie qui le produit mais en général , ils ont tendance à se situer entre 6 et 7 cm de diamètre.

Les figacitas peuvent être faits à base de beurre ou de saindoux, de graisse ou encore d‘huile.

Les figacitas peuvent être remplis avec du jambon, du fromage, de la charcuterie, etc., ou tout simplement manger avec du beurre, de la confiture, du lait frais, miel, nutella. Ils peuvent même être dégustés seuls compte tenu de leur saveur initiale.

Hverabraud

Le hverabraud est un pain noir traditionnel islandais .

Á l’origine, il a été cuit dans le sol dans les sources chaudes.

En Islande, il est généralement consommé comme collation avec du beurre ou du sirop.

Le hverabraud a une forme rectangulaire et allongée, il est réputé pour son mode de cuisson qui lui donne un goût inimitable, car il est initialement cuit en utilisant l’énergie géothermique de l’île.

Par contre, attention, ce truc est connu pour générer des flatulences, au point d’être surnommé « pain-tonnerre » par les locaux.

Ses ingrédients sont : farine de seigle ; farine de blé ; mélasse ; lait ; sucre brun ; sel ; levure chimique.

Irish soda bread

IRISH SODA BREAD

L’irish soda bread est un pain  d’ Irlande doit son nom au bicarbonate de soude qui, à l’origine, remplaçait la levure. Sa consistance est donc proche de celle d’un gâteau. Façonné en boule et fariné, il comporte une profonde entaille en croix sur toute sa surface. On apprécie sa mie moelleuse à souhait, son goût léger, ainsi que son extrême facilité de réalisation.

Sa pâte faite de farine blanche et de farine complète est enrichie au beurre et au babeurre. Elle ne requiert qu’un pétrissage léger et ne nécessite aucun temps de repos. A l’origine, le soda bread était cuit dans une marmite, dans la cheminée familiale. De nos jours, quelques artisans spécialisés utilisent encore ce mode de cuisson. Chaque boulanger irlandais a développé sa variante du soda bread : complet, bis, à l’avoine, cuit en moule.

Élément prépondérant de l’alimentation des irlandais, le soda bread n’a pas perdu de sa popularité depuis sa date de création en 1840 (date d’introduction du bicarbonate de soude en Irlande).

Kluski na parze

Kluski na parze

Les kluski na parze sont des petits pains de Pologne en forme de boulettes de pâtes cuites à la vapeur.

Les kluski na parze se mangent généralement avec un plat en sauce ou  accompagnées soit de coulis de fruits, soit de beurre,  sucre, cannelle, soit avec une sauce de rôti.

Lángos

Langos

Le lángos est une sorte de pain en forme de galette cuit dans l’huile issue de la cuisine hongroise et répandue en Europe centrale.

Confectionné à partir de farine de blé ou de pommes de terre, il est traditionnellement dégusté en cuisine de rue durant les fêtes et les festivals, accommodé de fromage et de crème aigre.

Le lángos se déguste de plusieurs manières. On peut le recouvrir d’ail écrasé, de crème aigre et de fromage, ou de jambon. Son coût raisonnable en fait un mets fort apprécié des Hongrois.

Dans les villages autour du Lac Balaton, il est fréquemment consommé avec du merlu entièrement frit. Il existe également des lángos sucrés recouverts de chocolat ou de confiture.

Limpa

Limpa

Le limpa est un pain de Suède fait surtout de seigle et d’un peu de blé, épicé et parfumé. Du miel ou de la mélasse viennent adoucir le goût du seigle. De l’orange, de la cardamome, du fenouil, du cumin et de l’anis lui confèrent une saveur typique qui en fait un des pains préférés des Suédois.

Parsemé de raisins secs, le pain augmente jusqu’à devenir une boule de beau brun. Il envoie un arôme bien quand grillé et beurré. Ce délicieux pain suédois à la cassonade et à l’anis est généralement servi à l’occasion de festivités.  

Luchi

Le luchi est un pain originaire du Bangladesh.

Ce petit pain a la forme d’un ballon de 10 à 12 cm de diamètre, il  est  frit dans l’huile.

Pour préparer les luchis, on prépare une pâte en mélangeant de la fine farine de maïda ( farine de blé finement moulue, raffinée et blanchie, ressemblant fortement à de la farine à gâteau), avec de l’eau et une cuillerée de ghee ( beurre clarifié), puis on la divise en petites boules.

Ils sont généralement servis avec du cari ou des sauces.

Manto

Manto

Le manto est un petit pain chaud fabriqué avec du froment, de la levure et du sucre.  Il est très courant dans le Nord de la Chine.

La pâte est divisée en boules cuites à la vapeur. Il peut être consommé nature, ou contenir des préparations de viandes, de légumes ou de fruits.

 Le manto peut-être dégusté en remplacement du riz mais aussi pour accompagner un repas, au petit déjeuner ou encore au goûter.

Pain obus

Pain obus

Le pain obus provient de la République démocratique du Congo. Cette partie de l’Afrique a subi de nombreux conflits ces dernières décennies. Le pain créé a repris la forme des obus qui ont marqué la population. Ce pain  est confectionné avec du manioc,  ce projet va minimiser le coût d’importation du blé et permettra à l’économie congolaise de gagner cinq cents millions de dollars américains.

Pan gallego

PAN GALLEGO

 

Le pan gallego n’est pas méditerranéen, la Galice étant située sur l’autre mer qui baigne les côtes espagnoles.

Ce pan gallego est une spécialité de Galice. Sa pâte est faite de farine blanche et de farine complète, agrémentée d’huile d’olive qui donne son moelleux à la mie. Elle est garnie de millet, de graines de tournesol et de graines de citrouille qui lui confèrent une saveur typique. Ce pan gallego est facilement identifiable à l’étoile façonnée au centre de sa surface.

Pan Pugliese  

PUGLIESE 

Le pan Pugliese est un pain italien originaire des Pouilles, province du sud de l’Italie. Il se présente sous forme de boule farinée, composé de farine de blé dur de type 00 et de farine de froment, sa croûte est fine et claire, sa mie assez dense.

Ce pain blanc tire sa saveur de l’huile d’olive qui est incorporée à sa pâte.c’est un pain savoureux à la mie serrée et tendre.

Pao de queijo

Au Brésil, le pao de queijo est un pain au fromage en forme de petites perles.

Ce petit pain au fromage est originaire du Minas Gerais, l’un des vingt-six états du Brésil, mais n’a pas tardé à être adopté par tout le pays.

Sa consistance, qui évoque davantage celle d’une pâte à choux, sa petite taille qui lui permet de s’intégrer encore chaud à tous les apéritifs, en-cas, petits-déjeuners ou repas.

Le goût du pao de queijo que procurent le polvilho (fécule de manioc), associé au fromage de Serro, ou au parmesan, voire la mozzarella, mélangée à des œufs, du saindoux et du lait lui ont acquis une discrète et solide renommée.

Pistolet

PISTOLET

Le pistolet est un petit pain bruxellois, au lait, rond, fendu d’un léger sillon ; on appelle aussi « pistolet » des petits pains ronds, ou allongés, dans d’autres régions de la Belgique.

L’origine du mot provient du latin pistor signifiant meunier, qui par glissement sémantique au Moyen Âge est venu à désigner le boulanger. Le diminutif pistolet est donc le produit du boulanger.

Autre version, le nom de pistolet vient de ce que ces petits pains, frappés d’une taxation abusive au XVIIe siècle, coutaient presque une pistole à Bruxelles. Ils furent dès lors surnommés pistooltje, pistolet.

Le pistolet présente une croûte craquante et une mie très légère dont la plupart des gens, après avoir coupé le pain en deux, ôtent la partie centrale, créant un creux propice pour recevoir la garniture.

Potbrood

Le potbrood (pain de pot) est le pain fait d’abord par les colons de Boer de ce qui est maintenant l’Afrique du Sud .

Le potbrood était traditionnellement cuit dans un pot en fonte (également connu sous le nom de four hollandais) dans une fosse faite dans le sol et doublée de charbons chauds.

De nos jours,  le potbrood est souvent fait à un braai par l’emballage du charbon de bois ou de charbons de bois autour d’un pot de cuisson , c’est un pain levé préparé avec de la bière.

Shoku-pan

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Le shoku-pan est un pain du Japon est directement inspiré du pain de mie anglais. Sa composition est proche de celle des petits pains au lait. Il est cuit en moules et se déguste toasté, accompagné de crème de fromage ou de compote de fruits.

Le pain de mie qui existe au Japon n’est pas du tout le même que celui que l’on trouve en France.

Le pain de mie japonais : shoku-pan a été importé d’Angleterre à l’ère de Meiji (1868-1912). Mais au début, on ne le fabriquait que pour les étrangers. Après la deuxième guerre mondiale, il est devenu populaire chez les Japonais, il a été adapté à leur goût en changeant certains ingrédients.

Le pain de mie shoku-pan est beaucoup plus mou que le français. Il n’est pas sucré, mais doux.

T’anta Wawa

Le t’anta wawa ( pain enfant) est un pain en forme d’un petit enfant.

Il est généralement fait à base de blé et parfois contiennent une garniture sucrée, ils sont composés de : farine de froment, levure de boulanger, sucre, cannelle, graines de sésame, œufs, beurre, lait, vanille, eau.

Ils sont fabriqués et mangés dans le cadre des rites ancestraux des régions andines de Bolivie, de l’Équateur, du Pérou, du sud de la Colombie et du nord de l’Argentine, principalement le Jour de l’âme, mais aussi dans le cadre des festivals agricoles, carnavals et Noël.

 Les t’antas wawas est parfumé à la camomille, au fenouil et à l’anis, et  ils prennent la forme d’animaux ou d’êtres humains à tous les âges de la vie.

Vollkornbrot

Le vollkornbrot ou pain noir (pain aux graines complètesest un pain allemand, il est réalisé à partir d’un mélange de blé et de seigle. Il est ensemencé au levain naturel et contient une pointe de mélasse qui lui donne du moelleux. La mie est naturellement sucrée par l’usage du grain entier. Ce pain sublime mais rustique dégage des arômes de miel et de pain d’épices.

On ne le confond pas avec son cousin le Pumpernickel, qui est composé uniquement de seigle, de levain et d’eau, et qui est cuit lentement pendant des heures afin d’obtenir son goût caractéristique de torréfié, un peu comme le cacao et le café.

Ce pain est plein de fibres, minéraux et vitamines que le levain permet  à l’organisme d’assimiler encore mieux.

 

 

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire