Un Tour du Monde des Galettes de pommes de terre

La culture de la pomme de terre a pour objectifs de fournir des tubercules pour la consommation humaine, mais aussi pour l’alimentation animale, la transformation industrielle et la production de plants.

Elle se pratique sous toutes les latitudes, à des altitudes variées (souvent au-dessus de 1 000 m et jusqu’à 4 000 m au Pérou).

La pomme de terre peut être préparée de multiples façons : purée, frite, rissolée, bouillie, rotie, en galette.

La galette de pommes de terre est une préparation culinaire à base de pommes de terre, généralement frite à la poêle. Les recettes en sont multiples selon les régions ; elles peuvent associer des copeaux de pommes de terre, d’œufs et de copeaux d’oignons ou d’autres ingrédients.

La galette peut être recouverte de diverses sauces, aigres (sauce aigre, nombreux fromages) ou douces (coulis de pommes avec ou sans cannelle), il existe de nombreuses recettes similaires pour les galettes de pommes de terre dans divers pays, je vous propose un Tour du Monde des Galettes de pommes de terre, à découvrir :

Aloo tikki

aloo tikki

L’aloo tikki est un mets des régions du nord de l’Inde, c’est à la base une galette de pommes de terre bouillies et écrasées, mélangées avec diverses herbes, telle la coriandre, et des épices, frites dans un bain d’huile vanaspati (à base d’huile de palme).

Certains dhabas (petits restaurants de bord de route) du nord de l »Inde le servent sous forme de sandwiches au pain.  il est servi chaud accompagné de chutneys Saunth (chutney doux au gingembre), au tamarin ou à la coriandre-menthe, connu sous le nom de chutney Hari, et parfois de yaourt ou de pois chiches.

Boxty

boxty

Le boxty est une sorte de galette de pommes de terre. C’est un mets traditionnel de la cuisine d’Irlande.

Comme beaucoup de plats traditionnels, le boxty se décline selon plusieurs recettes. La version la plus courante se compose de pommes de terre crues râpées, de purée de pommes de terre, de babeurre et quelquefois d’œuf. Le mélange est frit à la poêle de la même façon qu’une crêpe.

Ce plat est originaire du nord du Connacht et du sud de l’ Ulster et tout particulièrement des comtés de Cavan et de Leitrim

Bramborak

Bramborák

Le  bramborak est l’une des institutions de la cuisine de la République Tchèque….Il s’agit d’une sorte d’une bonne galette de pommes de  terre assaisonnée à base d’ail,  de cumin et de marjolaine et agrémentée de tatarska ou sauce tatare ( mayonnaise, yaourt blanc, vin blanc, cornichon, oignon,  sucre, sel).

Draniki

draniki

En Biélorussie, la pomme de terre est la reine du garde-manger. Les habitants la surnomment «deuxième pain» et lui consacrent même des chants, des récits et des poèmes. La gastronomie biélorusse compte 200 recettes différentes à base de pommes de terre. On dit qu’une bonne ménagère se doit d’en connaître au moins 50.

Les draniki sont en quelque sorte le chaînon manquant entre crêpes et röstis.

Les draniki ( soit:râpé en biélorusse) mangés souvent accompagnés de crème fraîche, sont considérés en Biélorussie comme un plat national.

Ils sont célèbres pour leur  goût riche, secrets culinaires nationaux et la texture farineuse des pommes de terre biélorusses: bulba avec leur côté duveteux, sec qui est parfait pour faire des galettes de pommes de terre.

Frika

frika.

En Slovénie, la frika est une galette de pommes de terre au fromage râpé dans laquelle on trouve parfois des œufs. Autant de familles et autant de recettes différentes. Le fromage utilisé est un fromage local, le Tolmin.

Gamjajeon

Gamjajeon

Le gamjajeon est une sorte de galette de pommes de terre en Corée du Sud, préparée en faisant sauter à la poêle dans tout type d’huile végétale des pommes de terre finement râpées jusqu’à obtenir une coloration brun doré.

Selon le goût recherché, on peut ajouter davantage de pommes de terre râpées, ainsi que des carottes, des oignons ou échalotes, des champignons en tranches ou de la ciboule de Chine, qui ajoutent de la couleur et donnent une texture croquante au plat. Le gamjajeon peut être assaisonné de piment rouge et vert râpé. Il est servi avec une sauce  appelée choganjang, et faite de sauce soja et de vinaigre.

Hash brown

Hash brown

Les hash browns sont des galettes de pommes de terre rissolées base nourriture du petit déjeuner au diners en Amérique du Nord, où ils sont souvent frits sur une grande table de cuisson ou grill commun.

Le secret pour réussir un hash brown délicieux et croustillant est d’utiliser des pommes de terre sèches et de les faire cuire dans une bonne quantité de beurre.

Kartoffelpuffer

Kartoffelpuffer

En Rhénanie (Allemagne) où elle est une spécialité locale que l’on retrouve sur les marchés, kermesses, etc., la galette de pommes de terre s’appelle kartoffelpuffer.

Dans la traditionnelle cuisine de la Rhénanie est le vendredi – comme habituellement la journée sans viande donc on déguste des kartoffelpuffers.

Les œufs utilisés dans la préparation les jaunes et les blancs sont séparés, les blancs d’œufs sont battus en neige dans le mélange, les jaunes incorporés à la purée de pommes de terre.La masse est mélangée avec un peu de farine pour obtenir une pâte fine. Du sel de la muscade sont ensuite incorporés.

Selon la région les kartoffelpuffers sont consommés ensemble avec d’autres ingrédients sucrés et salés.

Latke

Latke

La galette de pommes de terre est connue, aux États-Unis surtout, dans sa version culinaire juive ashkénaze, le latke est frit dans l’huile à la poêle. De nombreuses variantes existent : au fromage, aux pommes, aux courgettes, aux épinards, au riz, etc.

Les latkes sont habituellement préparés et dégustés sans garniture, traditionnellement lors de la fête de Hanoucca, bien qu’ils n’y jouent pas de rôle rituel fondamental, pas plus que les soufganiyot. Toutefois, ces deux plats, frits à l’huile, d’olive de préférence, visent à commémorer indirectement le Miracle de la Fiole d’Huile sans laquelle la nouvelle inauguration du Temple n’aurait pu se faire proprement, aux dires de la tradition rabbinique.

Llapingachos

Llapingachos

Les llapingachos sont un mets populaire en Équateur. Ce sont des galettes de pommes de terre écrasées avec du fromage fondu, qui servent en accompagnement comme les patacones (bananes frites).

C’est un plat typique, populaire et très bon marché, que l’on trouve un peu partout. Il est très facile d’en faire, ils accompagnent très bien la viande de porc et de cuy (une race de cochon d’Inde géant élevée pour sa chair).

Maâkouda

maâkouda

La maâkouda est une galette de pommes de terre cuisinée au Maghreb notamment lors du mois de Ramadan, elle est fourrée au fromage et dorée dans un bain d’huile,

La recette en sus de la purée de pommes de terre et du fromage, il faut incorporer : un mélange de persil et de coriandre ciselée, des gousses d’ail, du cumin, du sel et du poivre.

Patatokeftede

En Grèce, les galettes de pommes de terre se nomment les patatokeftedes.

C’est en fait une purée de boulettes de pommes de terre, avec des  œufs, de la farine, de l’huile d’olive,  du poivron vert, de la feta, des  morceaux de pain, de l’oignon.

Placki ziemniaczane

La galette de pommes de terre se retrouve également en Pologne, sous le nom de placki ziemniaczane.

Pour que la purée de pomme de terre ne soit pas grisâtre il est utile d’ajouter une cuillère à soupe de crème ou de yaourt épais, la placki ziemniaczane peut être assez grande, de couleur brun doré, les bords sont croustillants à l’extérieur et au milieu c’est doux et surtout il faut parsemer du paprika. 

La placki ziemniaczane s’accompagne de crème fouettée, de crème au saumon fumé, de  mousse de maquereau, ou sen version sucrée avec dela compote de pommes.

Potato cakes

Potato cakes

Les potato cakes sont des  galettes de pommes de terre dégustées en Angleterre, elles sont confectionnées sur une base de purée de pommes de terre, avec des œufs, un peu de farine, du beurre.

 Les potato cakes sont croustillants à l’extérieur et tendre à l’intérieur, et sont une excellente façon d’utiliser des pommes de terre en purée les restes de purée de pommes de terre.

Quarkkeulchen ou quarkkeulchen

Les quarkkäulchen ou quarkkeulchen sont un dessert traditionnel de la cuisine de Saxe en Allemagne, constitué de petits gâteaux formés de deux tiers de pommes de terre en purée et un tiers de quark (fromage), œufs et farine.

Les quarkkäulchen ou quarkkeulchen sont façonnés en forme de petites galettes et  mis à dorer dans du beurre clarifié jusqu’à ce qu’ils prennent un couleur marron.

 On les saupoudre de sucre, cannelle et vanille, et on peut ajouter du citron et des raisins secs.

Rårakor

Rårakor

En Suède, la galette de pommes de terre se nomme : rårakor, elle est préparée avec de la fleur de farine, du lait, des œufs, et en les faisant frire sous forme de minces galettes, consommées avec du lard frit,  de la confiture d’airelle rouge. Il faut utiliser des pommes de terre un peu âgées qui sont plus farineuses que les nouvelles, elles permettent une meilleure tenue.

Les rårakors sont le plus souvent servis avec des tranches épaisses de viande de porc ou du bacon frit et des airelles.

Rösti

ROESTI

En Suisse, la galette de pommes de terre s’appelle rösti, et se distingue des précédents, particulièrement des latkes, par l’absence d’œufs ou d’ingrédients liants dans sa composition. On l’assaisonne souvent avec du thym.

Le rösti est en revanche plus gros qu’une simple galette. Il a la taille de la poêle utilisée. Plat souvent servi dans les refuges et fermes-auberges suisses, il est agrémenté d’un œuf sur le plat placé sur le rösti et accompagné d’une salade verte.

Tudou bing

tudou

En Chine, les tudou bing sont des galettes de pommes de terre et de carottes.

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire