Répliques parisiennes de la Statue de la Liberté

La statue de la Liberté est l’un des monuments les plus célèbres de la ville de New York, et aussi des États-Unis.

Son caractère universel d’allégorie de la liberté lui a conféré une notoriété à l’échelle mondiale. Pour cette raison, de très nombreuses répliques du monument, de taille plus ou moins importante, ont été érigées depuis.

La statue de la Liberté est l’un des monuments les plus célèbres au monde, mais avant de commencer ce titanesque ouvrage sur la butte Montmartre de Paris, son sculpteur,  Auguste Bartholdi, avait d’abord façonné un premier projet de 286 cm, puis une maquette en plâtre de taille originale de 11,50 mètres et de 14 tonnes (achevé en 1878).

L’artiste utilise ce modèle en plâtre pour réaliser un agrandissement de quatre fois qui deviendra la statue qui se trouve à New York. Ce plâtre original fut léguée par la veuve de l’artiste en 1907, avec le fond de l’atelier de Bartholdi.

Ce plâtre original se trouve au Musée des Arts et Métiers à Paris, à partir de ce plâtre plusieurs répliques vont être faites

Paris, quatre répliques statues de la Liberté sont à admirer, à découvrir :

Statue de la Liberté du jardin du Luxembourg

libertéluxembourg

À partir de cette maquette en plâtre, un premier modèle de même taille est coulé en bronze.

Auguste Bartholdi offre ce premier modèle au musée du Luxembourg en 1900. Puis, la statue est installée dans le jardin du Luxembourg en 1906. Sa tablette porte l’indication « 15 de novembre 1889 » (date d’inauguration de la statue située sur l’Île aux Cygnes). Depuis 2012, elle est exposée au musée d’Orsay. La statue originale sera remplacée par une copie dans le jardin du Luxembourg.

Statue de la Liberté de l’Île aux Cygnesilecygnes

En 1885, une  réplique est coulée en bronze. Cette statue fut offerte à la France par le Comité des Américains de Paris à l’occasion du centenaire de la Révolution.

Elle est placée à l’extrémité aval de l’Île aux Cygnes à la hauteur du pont de Grenelle, à proximité de l’endroit où se tenait l’atelier de Bartholdi. On peut lire sur sa tablette « IV JUILLET 1776 = XIV JUILLET 1789 ».

Elle fut inaugurée par le président Carnot le 4 juillet 1889, 3 ans après la « new-yorkaise », en présence de son créateur. Bartholdi demanda expressément à ce qu’on la dirige plutôt vers New York, ce qui fut fait en 1937, lors de l’exposition universelle.

Statue de la Liberté devant l’entrée du musée des Art et Métiers

 

arts et métiers

Il y a aussi une réplique à l’entrée du musée des Art et Métiers 60 rue Réaumur 75003 Paris, pour marquer l’entrée.

Il s’agit d’une réplique exacte de la statue se trouvant à l’intérieur du musée des Art et Métiers , qui est tout simplement la statue originale de la Liberté, celle ayant servi de modèle au tout premier agrandissement.

Statue de la Liberté sur le torse du Centaure de Césarlibertécentaure

Certainement, une très originale réplique de la statue de la Liberté à Paris, celle du Centaure est aussi la plus petite.

C’est le sculpteur César qui l’a faite, elle représente un centaure dont le visage est celui de l’artiste. Mis à part son style si reconnaissable, la statue a pour caractéristique d’abriter sur son torse une minuscule réplique de la statue de la Liberté.  Cette statue est sise place Michel Debré.

Réplique de la flamme de la statue

flamme

La réplique de la flamme de la statue, la Flamme de la Liberté, offerte par les États-Unis à Paris se trouve place de l’Alma 75008   depuis 1989.

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire