Quelques horloges publiques originales de Paris

Spread the love

Avoir l’heure à Paris, pourquoi ne pas s’installer au pied d’une des nombreuses horloges qui ornent les façades des gares, les frontons des mairies, les bâtiments publics et les places?

Mais, il y existe à Paris, il existe plusieurs horloges originales, voici un petit inventaire, à découvrir :

 

Tour de l’Horloge du Palais de la Cité

La plus vieille horloge publique de Paris, est située au niveau de la Conciergerie, dans l’Île de la Cité 75004, un vrai joyau parisien.

Cette horloge donne l’heure aux parisiens depuis 1371 !

En 1370, elle accueillit la première horloge publique à Paris, construite par Henri de Vic, horloger lorrain.

En 1371, la tour de l’Horloge du palais de la Cité fut dotée d’une cloche en argent.

En 1418, la municipalité réclama que l’horloge comportât un cadran extérieur « pour que les habitants de la ville puissent régler leurs affaires de jour comme de nuit ».

En 1472, d’importantes restaurations du cadran furent faites par Philippe Brille.

En 1585, Henri III fit mettre en place un nouveau cadran, dont l’encadrement fut réalisé par le sculpteur Germain Pilon qui furent restaurées en 1685.

L’horloge est encadrée de deux grandes figures allégoriques qui représentent la Loi et la Justice.

Les grandes figures allégoriques représentant la Loi et la Justice, brûlées sous la Révolution, furent à nouveau restaurées en 1852 puis en 1909, dates apparaissant au bas du cadran.

Entièrement restaurée en 2012, elle n’est évidemment plus celle commandée par le roi Charles V en 1370, lorsqu’il abandonna le Palais de la Cité pour le Louvre.

Seule horloge publique pendant plusieurs siècles, elle fut à de multiples reprises récupérée par le pouvoir royal, chaque souverain lui apportant sa touche personnelle.

Horloge du beffroi de la mairie du premier arrondissement

L’horloge du beffroi de la mairie du premier arrondissement est l’une des plus anciennes en état de fonctionnement.

La construction de ce clocher fut entreprise en 1858 sur les plans de Théodore Ballu.

L’horloge est décorée de signes zodiacaux.

Les signes du zodiaque apparaissent sur le pourtour du cadran mais ne sont pas fonctionnels.

Sur les autres faces du beffroi, on trouve un baromètre et un thermomètre.

Au second étage, trois cadrans ont un soleil doré en leurs centres, et donnent les informations suivantes : l’heure et minutes en chiffres romains dorés sur fond bleu.

Le tout a été restauré en 2004.

Horloge aux Dauphins

Une curiosité sur la façade moderne du 7 rue Beautreillis 75004 est scellée une horloge , il s’agit de l’horloge aux Dauphins.

Cette Horloge aux Dauphins a été retirée des vestiges de l’Hôtel Raoul qui était sis dans cette artère, pour trôner sur le mur d’un immeuble mitoyen.

L’histoire raconte qu’à l’origine, elle se trouvait « sur le balcon de l’ancienne construction juste au-dessus de la porte d’entrée de l’immeuble. Fabriquée par Perret (inscription sur le cadran), les spécialistes pensent que cette horloge date des années 1850-1880.

Tour de l’Horloge de la Gare de Lyon

La particularité de la Gare de Lyon 75012 reste son beffroi de 67 mètres portant des cadrans d’horloge sur ses quatre faces.

Construite entre 1895 et 1902, l’horloge monumentale est de Paul Garnier et possède une surface de 140 m² de vitraux.

Pour accéder au sommet on monte un escalier en colimaçon de 400 marches.

Grande horloge du musée d’Orsay

Plus à l’ouest, il faut traverser la Seine et rejoindre le musée d’Orsay 75007 et sa célèbre horloge transparente,

Pour en prendre plein la vue il faut entrer dans le musée et monter tout là-haut.

On grimpe au dernier étage.

Impression étrange, en s’y approchant on a le sentiment d’être dedans, non en fait on est bien dedans.

L’autre belle horloge du musée d’Orsay 75007

Horloge du Central téléphonique Bergère

Horloge du Central téléphonique Bergère

Le central téléphonique est situé 2-10 rue Bergère 75009, construit en 1911 par François Lecoeur, organisé sur 3 salles superposées de 600 m².

Sa façade est percée de grandes verrières séparées par des piles cannelées en ciment armé.

Il est simplement décoré d’une grande horloge de fer forgé ornée des signes du zodiaque réalisé par le sculpteur Szabot.

Défenseur du Temps

P1030559

Lors d’une balade dans le quartier de l’Horloge 75003, une sculpture très surprenante attire mon regard, il s’agit  du « Défenseur du Temps« , c’est un automate hélas aujourd’hui immobile auparavant il donnait l’heure, c’est une œuvre de Jacques Monestier , inaugurée le 8 octobre 1979 par Jacques Chirac, maire de Paris  cette époque.

Cette sculpture donne son nom au quartier où elle est sise : quartier de l’Horloge 75003.

Horloge de la Société Générale

L‘horloge de la Société Générale du 132 Rue Réaumur 75002 Paris

 

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :