Un Tour du Monde des Friandises

Une friandise est une petite pâtisserie ou pièce de confiserie qui se mange avec les doigts.

Elle est le plus souvent sucrée, et contient parfois, outre le sucre, divers colorants plus ou moins naturels.

kinoko no yama

La popularité des friandises varie selon les cultures et les pays.

Souvent peu coûteuses à produire et à distribuer à grande échelle, elles sont vendues un peu partout, au cours de mes voyages, j’ai pu en déguster certaines, je vous propose au travers d’ un Tour du Monde des Friandises, à découvrir :

 

 Alfeñique

alfeñiques

Le terme alfeñique désigne une forme de sucrerie, ou de confiture, en provenance d’Espagne, à base de sucre de canne auquel on peut ajouter d’autres composants ; c’est une sucrerie typique, que l’on confectionne dans l’Amérique espagnole depuis la période coloniale.

En Argentine, les alfeñiques sont typiques du Nord-Est du pays, on les y prépare avec de la mélasse de canne à sucre, en leur donnant la forme de bonbons blanchâtres, dans lesquels on incorpore parfois des ingrédients tels que l’anis.

Arancini

Arancini

Les Arancini, ce sont des sucreries traditionnelles de Dubrovnik que l’on retrouve dans chaque foyer de la ville.

Elles sont faites de pelures d’oranges locales cuites dans de l’eau sucrée. On les fait sécher pour les décorer.

Elles sont servies au dessert et souvent offertes en cadeau aux personnes amatrices de friandises.

Bonbon coco ou Land of coconut

bonbon coco

Le bonbon coco est une douceur confectionnée à partir de lait de coco et de crème de noix de coco.

Au Vietnam, ils sont produits dans la province de Bến Tre, et sont nommés Land of coconut.

D’une couleur brune, à la consistance proche d’un Carambar, ils peuvent aussi être colorés et prendre diverses formes.

Ils diffèrent des bonbons coco, homonymes, mais confectionné à partir de coco râpé.

Brigadeiro

Brigadeiro

Le Brigadeiro est une confiserie du Brésil typique des fêtes d’anniversaire surtout, pour les enfants, inventée pendant les années 1940.

Le nom de cette confiserie (brigadier en français) vient du fait qu’elle a été abondamment servie lors des deux campagnes électorales pour la Présidence de la République du Brigadier Eduardo Gomes.

Cette confiserie est à base de lait concentré, de chocolat et de beurre.

Calaveritas de azúcar ou calaveras de dulce ou calaveras de alfeñique

calaveritas de azúcar

Les calaveritas de azúcar (« petits crânes en sucre »), également appelées calaveras de dulce (« crânes en sucrerie ») ou calaveras de alfeñique (« crânes en pâte de sucre »), sont utilisés pour orner les autels lors du Jour des morts au Mexique et peuvent être mangés.

Churchkhela

churchkhela

Le churchkhela est un produit fait maison et non industrialisé. Les géorgiens préparent généralement le churchkhela en automne lorsque le raisin et la noix sont récoltés car ce sont les principaux ingrédients du churchkhela.

C’est un effilement de noix qui ont été trempés dans du jus de raisin appelé Phelamushi (jus de raisin épaissi avec de la farine pouvant quelquefois contenir de l’alcool), et séché au soleil.

Au lieu de la noix ou de l’amande, parfois des noisettes sont utilisées dans les régions de l’ouest de la Géorgie.

La forme du churchkhela ressemble à une bougie, certaines l’assimilent à une saucisse. Les guerriers géorgiens emportaient des churchkhelas avec eux, car ils contiennent beaucoup de calories. Le churchkhela est réputé dans la région de Kakhétie qui est connue comme la patrie du vin.

churchkhela 1

Les cordes de churchkhelas sont alors laissées à sécher pendant cinq ou six jours. Ils sont alors prêts pour la consommation ou le stockage.

Cuberdon

cuberdon

Le cuberdon est une friandise traditionnelle en Belgique. Il semble que le processus de fabrication et la recette ont été mis au point en 1873 par le pharmacien gantois De Vynck.

Le cuberdon est fabriqué à partir de sucre, de gomme arabique (résine d’acacia) et de saveurs fruitées.

Le mélange liquide est coulé dans des moules en amidon et est passé au four où le sucre durcit et forme la croûte extérieure, alors qu’à l’intérieur reste un liquide gélatineux au goût très sucré. Il se présente en règle générale sous forme conique, de couleur rouge-rosé ou violacée, pour une hauteur d’environ 2,5 cm.

Les cuberdons classiques sont aromatisés à la framboise. Il existe aujourd’hui une profusion de goûts nouveaux et de couleurs nouvelles, de sorte que plus de 30 parfums (ou goûts) de cuberdons sont disponibles en confiserie.

Dango

Dango

Au Japon, dango est le nom d’une confiserie consistant en une boulette faite à base de mochi, une pâte de riz gluant et d’eau. Elle est souvent servie avec du thé vert.

Les dango sont mangées toute l’année, mais il y a des variétés (goût, forme) correspondant à certaines saisons et à certaines régions du Japon.

On le mange le plus souvent en brochette de trois ou quatre dango.

Fudge

FUDGE

Le fudge est une confiserie du Royaume Uni très sucrée et très calorique, réalisée avec du beurre, du sucre, du lait et généralement parfumée avec du chocolat ou de la vanille, bien que l’on puisse retrouver de nombreuses autres saveurs.

On obtient le fudge en amenant les ingrédients à une température de 116 °C, puis en battant le mélange pendant son refroidissement afin de lui donner une texture à la fois onctueuse et crémeuse.

De nombreuses variations existent pour lesquelles sont ajoutées des ingrédients divers et variés : chocolat, beurre de cacahuètes, noix diverses

Gulab Jamun

Gulab

Les Gulab Jamun sont des boulettes au lait, dorées à la poêle et servies dans un sirop parfumé à la cardamome et à l’eau de rose… plutôt typique de la cuisine du nord de l’Inde, mais désormais très courant jusqu’aux confins du Sud.

Halva

halva

Le halva est une composition pâtissière issue de deux traditions culinaires, sans qu’il soit possible de les relier entre elles.

Une tradition turque à base de tahini, plutôt sèche, dense et friable, et une tradition indienne à base de semoule, légèrement gélatineux et translucide.

Le halva fait aujourd’hui référence, sous différents noms, à de nombreux types de confiserie répandu du sous-continent indien à la mer Méditerranée à travers l’Asie centrale, la Russie, le Caucase, les Balkans, le Moyen-Orient et le Maghreb.

Le nom halva est dérivé de l’arabe que l’on transcrit par ḥalwā qui porte la notion de douceur, qui exprime le sucré.

Le halva s’appelle aussi helva, halvah, halava, halawa, alva, xalwo, haleweh, ħelwa, hulwa, halvah, helava, halwa, halua, aluva, chalva, chałwa suivant les pays.

Aux XVe et XVIe siècles, les documents impériaux font mention d’une vingtaine de préparations, sésame, pistaches, amandes, mais aussi farine, riz, avec du sucre, du miel, etc.

Certains halva pouvait être préparés sous forme de beignets frits.

Au XVIIe siècle, plus particulièrement à Istanbul, cette préparation donne son nom à des banquets, au cours desquels le halva est passé entre les plats.

Hopje

Hopje

Le Hopje est un bonbon des Pays-Bas composé de caramel dur parfumé au café.

Sa création est due au baron Hop, grand amateur de café qui demanda un jour au confiseur Theodorus Haaren de créer une friandise au café, le baron aima ce bonbon et il l’offrait  à ses amis, ces derniers en hommage le baptisèrent « Hopje« 

La principale fabrique se trouve à La Haye.

Karamelli

karamelli

 Le Karamelli est un  bonbon fabriqué  pour le Vendredi Saint à Malte.

Le Karamelli est fabriqué à partir de jus de caroube.

Karinto

karinto

Le Karinto est une confiserie traditionnelle du Japon.

Il est doux et frit, il est fait principalement de farine, de levure et de sucre brun. Il est de couleur brun foncé et prend la forme d’un oreiller ou cylindre court.

Le Karinto traditionnel est recouvert avec de la cassonade, récemment, d’autres variations apparaissent sur ​​le marché, tels que le sucre blanc, sésame graines, miso, ou d’arachides.

Krówki

krowki

Krówki littéralement «petites vaches, » sont des  fudge de Pologne, semi-molle, lait, caramel.

C’est l’une des confiseries polonaises les plus courantes, vendues dans le monde.

Commercialement, de nombreuses marques existent; les Krówki  sont enveloppées dans du papier blanc et jaune avec une image d’une vache Holstein .

La recette originale contient habituellement le lait, le sucre, et parfois le beurre, la crème et l’arôme de vanille.

On peut trouver des Krówki aromatisées au chocolat, au café.

Loukoum ou rahat loukoum

loukoum ou rahat loukoum

Le loukoum ou rahat loukoum est une confiserie d’origine ottomane, intégrée dans les gastronomies traditionnelles balkaniques, maghrébines et moyen-orientales, c’est-à-dire de l’ensemble des pays liés à l’Empire ottoman.

Il est fait d’une pâte à base d’amidon et de sucre, aromatisée, saupoudrée de sucre glace et parfois garnie de fruits secs, généralement des amandes, noisettes ou pistaches.

Le loukoum est un petit cube à la consistance à la fois moelleuse et élastique, due à un gel d’amidon de fécule de maïs ou de pomme de terre, enrichi en sucre et en miel, aromatisé le plus souvent à l’eau de rose.

Les loukoums sont saupoudrés par un mélange de sucre glace et d’amidon ce qui permet de les rendre moins collants pour leur manipulation.

On trouve aussi des loukoums aux fruits parfumés au citron, à la fraise ou à la noix de coco. Les loukoums à la noix de coco sont décorés de noix de coco râpée et contiennent une noisette.

Lübecker Marzipan

marzipan

Lübecker Marzipan est le nom donné à un massepain produit principalement à Lübeck.

Depuis 1996, le Lübecker Marzipan est reconnu par un label de qualité (g.g.A).mazipan

Il existe plusieurs qualités de « Marzipan », selon le pourcentage de pâte d’amandes.

Le véritable marzipan de Lübeck doit contenir au moins 70 % de pâte, le reste  doit être en sucre ajouté.

Marshmallow

marshmallow

Marshmallow est le terme anglais qui désigne la confiserie. Celle-ci étant très célèbre en Amérique du Nord.

Dans la culture populaire américaine, on consomme également le marshmallow est grillé, généralement lors de veillées autour d’un feu de camp.

Le marshmallow est placé au bout d’un bâton, et grillé au-dessus du feu. Cela caramélise sa surface, et liquéfie son cœur.

Mejhoul ou Medjoul ou Madjool ou Mejhoul

dattes medjoul

Connu comme un «bonbon nature»,  les dattes israélienne Medjoul, offrent en bouche une grande texture et un fabuleux goût unique.

Les dattes de gros calibre peuvent être dénommées : Madjool, Medjoul ou Mejhoul.

Miguelitos

Miguelitos

Les  Miguelitos  sont une friandise traditionnelle mexicaine que tout le monde a déjà goûté pendant son enfance au Mexique.

A base de sucre,  de piment guajillo en poudre,  de farine de soja et légèrement salé.  Ils offrent en bouche un cocktail original de saveurs uniques !

Nata de coco

Nata de coco

La nata de coco est une friandise à base de gelée de coco.

La nata de coco est un produit gélatineux, translucide et comestible, élaboré par fermentation d’eau de coco.

Originaire des Philippines, elle a par la suite été produite en Indonésie.

Cette spécialité est utilisée dans la cuisine philippine puis indonésienne résulte d’une fermentation acétique, impulsée par l’ajout de sucre dans l’eau de coco. Après avoir été amené à ébullition, le mélange d’eau et de sucre est ensemencé en ferments, et laissé pendant quatre à cinq jours en fermentation.

La gelée qui se forme est nettoyée, par découpage, de toute trace de ferments; elle est débitée en cubes de 2 cm de côté, puis mise à bouillir. Les cubes sont ensuite pressés de façon progressive, afin d’éliminer une partie de l’eau de cuisson et toute trace d’acide.

Le processus est répété jusqu’à obtention d’une pâte d’un blanc translucide, qui se conserve jusqu’à deux ans après pasteurisation dans un sirop agrémenté de feuilles de pandanus et de vanille.

Nougat syrien

nougat syrien

Le nougat syrien est à l’origine du nougat français mais n’est pas composé de miel,  il est aux pistaches et présente la particularité d’être peu sucré, laissant s’épanouir les saveurs des ingrédients qui le composent, subtilement rehaussées d’une pointe de vanille.

Ovos moles d’Aveiro

Ovos moles de Aveiro

Les Ovos moles d’Aveiro ce qui signifie « œufs mous », sont des confiseries du Portugal, faites d’une pâte épaisse d’un beau jaune orangé cuisinée à partir de jaunes d’œuf, de sucre et d’eau (parfois de l’eau de riz), cette douce pâte enroulée dans une mince gaufrette en forme de coquillage.

Le célèbre auteur portugais du 19e siècle Eça de Queirós ne pourrait pas le nier, puisque qu’il fait référence à cette spécialité dans son roman Les Maia, ce qui fait la fierté de la ville d’Aveiro (ville d’origine de la recette).

Ce gâteau typique de la région, hérité des traditions du couvent féminin d’Aveiro, il prend forme avec le mélange indulgent des œufs et du sucre, fait avec les savoirs de la tradition.

La proximité de l’estuaire et les éléments de la mer ont inspiré les pâtissières, qui avec leur touche magique créent des fines couches d’hosties en forme de coquillages, bulots, conques, poissons ou palourdes pour combiner la pâte voluptueuse d’une couleur dorée.

Les Ovos Moles d’Aveiro ont été les premiers produits de confiserie portugaise distinguée avec la désignation de l’Indication Géographique Protégée décerné par l’Union Européenne.

Panforte

panforte,

Le panforte  est une confiserie voire  dessert italien traditionnel de Noël, né à Sienne en Toscane.

Son origine est très ancienne : les premiers témoignages écrits remontent à l’an mille. À cette époque, on l’appelait pain de Noël, pain aromatique ou pain Pepatus.

La préparation était demandée aux pharmaciens de l’époque, les speziali, et était uniquement destinée aux nobles, aux riches et au clergé, parce qu’elle contenait des fruits confits (orange, cédrat et melon), des amandes et des épices extrêmement coûteuses en ce temps-là.

Au cours de l’Histoire, la recette ne subit pas de modifications substantielles et ses ingrédients restèrent plus ou moins les mêmes, jusqu’en 1879, année où Marguerite de Savoie (reine d’Italie) se rendit en visite à Sienne.

Pour l’occasion, fut préparé un speziale panforte sans melon confit et couvert de sucre vanillé saupoudré de poivre noir.

Les habitants de Sienne offrirent à la reine ce « Panforte Margherita », nom sous lequel ce panforte « blanc », plus délicat, est encore aujourd’hui connu et commercialisé.

Rouroute

rouroute

La rouroute est une confiserie compacte que l’on consomme sur lîle de La Réunion.

Fabriqué à partir de la fécule issue des rhizomes de l’arrow-root, dont le nom a été déformé en la rouroute par le temps, il se présente sous la forme d’un petit gâteau rond particulièrement difficile à manger car  il se décompose en une espèce de farine lorsque coupé ou mastiqué.

Tchak-tchak 

Tchak-tchak

Le tchak-tchak est l’un des bonbons les plus populaires de Russie, emprunté aux peuples turcs.

En outre, la recette du tchak-tchak n’a pratiquement pas changé depuis des temps immémoriaux. Cette confiserie orientale est fabriquée à partir d’une pâte molle et d’œufs crus, dont on forme de fines tiges ressemblant à des vermicelles ou des boules, qui sont ensuite frites dans l’huile. On réalise un petit monticule et on y déverse une gelée chaude à base de miel.

Il faut ensuite laisser refroidir , puis seulement alors servir.

Toffee

toffee

Le toffee, ou encore la tire, est une confiserie anglaise fabriquée en faisant bouillir du sucre ou de la mélasse dans du beurre en présence ou non de farine.

Le sucre est chauffé jusqu’à atteindre une température comprise entre 145°C et 150°C, ce qui correspond au degré de cuisson du sucre dit « grand cassé ». Parfois, des noix ou des raisins sont incorporés.

En fin de cuisson, la pâte obtenue a un aspect glacé. On peut distinguer l’English toffee, avec beaucoup de beurre et souvent des amandes. Le toffee se différencie du caramel par l’utilisation de beurre.

Touron

turron

Le touron est une confiserie espagnole à base de miel, de sucre, de blanc d’œuf, et d’amandes entières ou pilées. C’est le nougat ibérique. Il se présente sous la forme d’une tablette rectangulaire ou circulaire de diverses tailles.

On trouve des références écrites dès le Moyen Âge au Royaume de Valence, où il était une sucrerie propre aux très riches et aux jours de fête.

Par exemple, on sait qu’on l’avait mangé au mariage de la fille du roi Jacques Ier. Le plus ancien est celui dit dur, qui à l’origine était fait soit à base d’amandes soit de noisettes, et dont on appréciait la finesse et légèreté en contraste avec le croquant.

Sa consommation à l’époque était répandue dans les territoires catalans, comprenant le sud de l’actuelle Italie, l’Aragon et les îles du nord-ouest de la mer Méditerranée.

Aujourd’hui, le touron est répandu dans toute l’Espagne et se mange surtout pendant les fêtes de Noël.

Le touron a des influences arabes et juives mais il s’agit surtout d’un nougat très méditerranéen, étant donné qu’on trouve des produits plus ou moins similaires autour de tout le bassin méditerranéen, où l’utilisation du miel et des amandes et fruits secs en général aux desserts est très typique.

Yakgwa

Yakgwa

Yakgwa est une confiserie traditionnelle de Corée. Elle a été initialement considérée comme un dessert, et plus récemment comme une confiserie, en raison de sa forme de goût et de fleurs biscuit sucré.

Yakgwa est faite principalement de miel , l’huile de sésame et la farine de blé.

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire