Cinémas mythiques de Paris

Un peu cinéphile, allant voir trois à quatre films par semaine au hasard des programmations dans Paris qui est une des villes où de nombreux cinémas sont implantés même si dans la décennie 1970/1980 de nombreuses salles ont été transformées en supermarchés et autres…j’adore le décor , l’atmosphère de certaines.

Notamment certaines salles de cinémas originales, insolites voire mythiques, à découvrir :

Le Louxor

loux1

Le Louxor est une salle de cinéma située au  170, boulevard de Magenta 75010, construite par l’architecte Henri Zipcy et inaugurée le 6 octobre 1921.

Inscrit au titre des monuments historiques le 5 octobre 1981 (façades et toitures), il est transformé en boîte de nuit en 1983.

Fermé en 1988 et laissé à l’abandon, il rouvre finalement le 17 avril 2013, entièrement rénové et doté désormais de trois salles.

Le Louxor est un remarquable exemple de l’architecture antique des années 1920.loux5

La façade néo-égyptienne dont il tire son nom en référence à la ville de Louxor et les toitures de ce bâtiment ont été inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques le 5 octobre 1981.

??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Les mosaïques multicolores de la façade (bleu cobalt, noir et or), œuvre du décorateur Amédée Tiberti, ont été réalisées par la fabrique de céramiques Gentil & Bourdet, implantée à Billancourt et très réputée dans les années 1920-1930.

loux2

Aux motifs floraux s’ajoutent scarabées, cobras et, au-dessus de la petite terrasse, un grand disque ailé. La salle avec ses deux balcons offre alors 1 195 places.

 Le Studio 28

stu28 2

Le Studio 28 est un cinéma parisien situé au 10 rue Tholozé 75018, inauguré en février 1928.

 On y projette des essais en triptyques réalisés par Abel Gance (Danses, Galops et Marine), ainsi que le documentaire de Jean Arroy : Autour de Napoléon.

stu281

Le cinéma accueille la première de L’Âge d’or de Luis Buñuel en 1930, puis de Los Olvidados du même en 1948.

En 1950, Jean Cocteau et Abel Gance sont les parrains de la salle.

En 2000, s’y tourne une séquence du Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain.

 Le Grand Rex

rex1

Le Grand Rex est une salle de cinéma parisienne située  1 boulevard Poissonnière 75010 Paris, sur les grands boulevards.

Ses façades et toitures, ainsi que la salle et son décor font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 5 octobre 1981, échappant alors de peu à la destruction.

Ce cinéma géant peut accueillir plus de 2 700 personnes dans sa configuration actuelle et affiche.

rex4

Au début des années 1930, Jacques Haïk, riche producteur et distributeur dans le cinéma, est propriétaire de l’Olympia à l’époque.

Il se lance dans la construction d’une salle de cinéma complètement extravagante : une salle qui pourrait accueillir plus de 5 000 spectateurs sur une superficie de 2 000 m2, avec un plafond culminant à plus de 30 m, représentant une voûte étoilée.

rex6

Ses concepteurs sont l’architecte Auguste Bluysen et l’ingénieur John Eberson.Le Grand Rex est un modèle réduit du célèbre Radio City Music Hall de New York.

rex2

rex3

 Le Grand Rex est surtout connu pour sa décoration intérieure.

    La Géode

geo1

 La Géode est un bâtiment de type dôme géodésique, proche d’une sphère, situé dans le parc de la Villette au 26 Avenue Corentin Cariou 75019 Paris .

C’est une salle de cinéma fort originale.

Construite par les architectes Adrien Fainsilber et Gérard Chamayou, elle fut inaugurée le  mai 1985.

 La Géode constitue un bâtiment séparé derrière la Cité des sciences et de l’industrie.

Sa structure est constituée d’un certain nombre de couches, un peu à la manière d’un oignon.

La couche externe et visible est une géode par triangularisation de 36 m de diamètre, composée de qui réfléchissent la lumière, un peu à la manière d’un miroir.

géo2

Ces triangles d’un mètre vingt de côté sont fixés sur une fine ossature métallique reprenant la même structure géodésique en triangle, constituée de 2 580 barres en tubes d’acier. Les triangles en acier ne sont pas jointifs, pour ne pas compromettre l’effet « miroir » et pour permettre aux triangles de se dilater sous l’effet de la chaleur. L’eau s’infiltrant entre eux est recueillie dans le bassin entourant  La Géode.

Ce qui fait son unicité à Paris tient aux  films qu’y sont projetés au format IMAX sur un écran hémisphérique géant de 26 mètres de diamètre et de 1 000 m2 de superficie.

geo4

Elle fut sonorisée par Cabasse et compte douze points de diffusion du son, plus quatre haut-parleurs d’infra-graves (subwoofer) de 55 cm et le tout pour un total de 21 000 watts de puissance.

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire