Un Tour du Monde des soupes de poissons

Spread the love

Aujourd’hui dans ce voyage autour des soupes de poissons du monde, je vous propose un halte dans des pays où j’ai pu déguster leur soupe de poissons, toutes différentes, avec ses produits spécifiques, ses poissons et fruits de mer locaux, chacun a sa recette.

 Á découvrir :

 

Biche ou viche de pescado

La biche ou viche de pescado est une soupe de poissons,  typique de la province de Manabi en Equateur, mais servie tout le long de la côte équatorienne.

Cette délicieuse soupe est épaisse, presque un ragoût, avec des contrastes de saveurs saisissants, poisson, manioc, plantain doux, maïs, cacahuètes, oignons, ail, épices et coriandre.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : des têtes de poissons et des arrêtes, du lait, des arachides, légèrement grillées, de l’huile, de l’oignon rouge haché, des dés de poivrons rouges ou  verts, du manioc, des bananes mûres, du maïs, du cumin moulu, de l’origan séché, des gousses d’ail écrasées, du roucou, du et poivre au goût…

Pour les poissons, divers filets de poissons (morue, l’aiglefin, le flétan, tilapia, etc), coupées en morceaux moyens…

Et pour accompagner:des tranches de citron et de l’aji criollo, sauce équatorienne à base de piments, de poivrons, de coriandre, l’ oignon, l’ ail, le citron et le sel.

Cacciucco

Savoureux et riche en parfums qui arrivent de la mer jusqu’à la terre ferme, le cacciucco (soupe de poisson), est un des plats de poissons les plus importants dItalie.

Le poisson est rare, mais très frais, avec lequel le cacciucco est préparé est un hommage à la Mer Méditerranée et à la cuisine populaire du Bel Paese.

Selon certaines croyances populaires, la recette de la soupe de poissons serait née dans la province de Livourne, en Toscane. Cette soupe était un mélange de déchets de poissons uni à du pain rassis.

La soupe de poissons était le repas destiné aux esclaves détenus dans les galères, mais aussi un plat typique des familles très pauvres.

Certains affirment que ce plat existait déjà à l’époque des phéniciens, mais selon la légende populaire la soupe de poissons serait née par hasard.

Un pêcheur partit en mer et fut renversé par une terrible tempête qui le tua. Sa femme désespérée envoya ses fils mendier un peu de nourriture.

Les pêcheurs, pris de compassion, offrirent à chaque enfant un poisson. De retour chez eux, les enfants remirent les poissons tous différents à la femme qui les réunit et les transforma en une soupe accompagnée de tranches de pain rassis.

Les voisins, attirés par cet agréable parfum, demandèrent de quoi il s’agissait et la femme raconta la recette de sa délicieuse soupe de poissons.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : des gousses d’ail, du céleri, des tomates pelées, du piment ,du vin blanc, des seiches, des calamars, des langoustines ou cigales de mer, des crevettes, des moules, de la rascasse, de l’émissole, du poulpe, un bouquet de persil frais, de l’huile extra vierge d’olive du sel et du poivre et du piment

Tranches de pain de campagne grillées.

Caldeirada de peixe

La caldeirada de peixe, ou tout simplement caldeirada, est une soupe traditionnelle de la cuisine portugaise.

Élaborée dans une marmite (en portugais caldeira, d’où son nom), elle est composée de différents poissons ou fruits de mer, suivant les régions.

Il s’agit d’un mets typique des zones côtières du Portugal , même s’il en existe également des versions au Brésil.

Sa composition varie d’une région à l’autre. On peut la retrouver sous forme de soupe, au goût prononcé de poisson, mais aussi en plat généreusement rempli de morceaux de poissons cuits. Elle est servie bien chaude, avec des pommes de terre bouillies. composée de différentes sortes de poissons ou crustacés.

Plusieurs autres légumes et aromates sont également ajoutés : des tomates mûres, des  oignons, des gousses d’ail, du poivron vert, un bouquet de persil, du laurier, de l’huile d’olive, du vin blanc, du gros sel de mer, du paprika, du poivre du moulin, de la noix de muscade râpée, du piment

Les poissons les plus fréquemment utilisés sont les aiguilles de mer, congre, ou encore turbot, pagre, bar, raie, sardine, roussette, raie, torpille, dorade, maquereau, baudroie

Dans les fruits de mer, on retrouve des calamars, des palourdes, des coques, des crevettes …

On accompagne le tout de pain et d’un  vinho verde au Portugal.

Casserole de poissons des Îles Canaries

La casserole de poissons des Îles Canaries est l’un des plats les plus célèbres de l’Archipel.

L’usage modéré des herbes et des épices ne masque pas le goût du produit, au contraire il le met en valeur. Aussi, la combinaison avec les excellentes pommes de terre de l’île, contribuent à rendre ce plat excellent, à condition que le poisson soit frais et que les pommes de terre soient de la région et de saison. Il est fréquent de l’accompagner avec un escaldón de gofio sauce (fumet  de poisson, persil, gousses d’ail, poivre Picoña, piment).

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : des poissons de roche (rougets, pagels, petits tacauds, coryphènes, rascasses rouges…),  baudroie, dos de colin, clovisses, oignon, carottes, tomates, du brandy, poireauxpain de sopako (pain spécial pour faire des soupes), de l’huile, sel...

Préparation, assaisonner les morceaux de poissons tout en séparant la tête et la ventrèche.

Faîtes frire tout d’abord dans une poêle le corps et la tête, très légèrement. Une fois frits, mettre le tout dans une casserole avec beaucoup d’eau, du sel et un petit bouquet de coriandre. Laissez bouillir une demi-heure environ.

Faire frire dans la même poêle, le reste du poisson, qui, une fois prêt, se sépare dans un plat pour l’utiliser plus tard.

La particularité de cette soupe est que les poissons sont tout d’abord puis mouillés ainsi que les pommes de terre par un bouillon qui va être laissé à cuire à feu doux jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.

Puis avant de servir, il faut ajouter l’ail déjà haché, le cumin et le safran dans le récipient où cuit le poisson, rectifier la couleur avec curcuma ou safran.

Chowder ou chaudrée de saumon

Cette chaudrée de saumon ou chowder comme elle est traditionnellement appelée aux États-Unis, est un véritable régal lors des journées froides et pluvieuses.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : du saumon coupé en petits morceaux, des pommes de terre , du céleri et de la carotte taillés en mirepoix, des poireaux, de l’oignon, des grains de maïs frais, de l’huile d’olive, sel et poivre du moulin, du poivron rouge, coupé en dés, du thym séché, du fumet de poisson et du vin blanc, de la farine, du lait, de l’aneth frais…

Cioppino

Le cioppino est une soupe de poissons aux crabes.

Cette recette authentique du cioppino a été inventée dans les années 1800 par un pêcheur italien venu s’installer à San Francisco.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : des palourdes, des  noix de Saint Jacques, des  pâtes de crabe, grosses crevettes, non décortiquées, de l’huile d’olive, de l’oignon haché, des gousses d’ail écrasées, des  tomates concassées, du  vin blanc, du  persil frais, du  basilic séché, du sel et du poivre, du laurier

Puis servir dans des assiettes creuses avec du pain de campagne.

Soupe Fano

La soupe Fano est une soupe de poissons typique de la ville de Fano en Italie.

La soupe de poissons à Fano est à base de poissons de l’Adriatique.

C’est une soupe très riche dont les composants sont plusieurs variétés de poissons, crustacés et céphalopodes.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : de l’oignon, une gousse d’ail, de l’huile d’olive extra vierge, de la pâte de tomate, du vinaigre de vin blanc, du fumet de poisson, du sel et du piment ou de poivre, du persil

Pour les poissons et fruits de mer : seiches , calmars , crevettes , crevettes entières , rouget, lotte, homard, grondin , merlu, sébaste, turbot, sole…à déguster avec des croûtons .

Kakavia

Extrêmement populaire en Grèce, cette spécialité, cousine de la bouillabaisse marseillaise, doit son nom au kakavia, une marmite qu’utilisaient autrefois les marins pour mettre en cuisson les différents poissons ramenés dans leurs filets.

La kakavia est un plat de pêcheurs typique. Les pêcheurs préparent une soupe avec le poisson invendu ou impropre à la vente. Plus le poisson est frais, meilleure est la soupe.

Le bouillon et les morceaux de poissons mélangés aux légumes peuvent être dégustés séparément.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : cabillaud, merlan, maquereau, turbot, coques, moules, oignons,  pommes de terre à chair ferme,  carottes, tomates,  gousses d’ail,  feuille de laurier, feuilles de céleri,  persil plat, huile d’olive,  citrons,  bouquet de menthe

Moqueca de peixe

La moqueca de peixe est un plat de poissons typique de la région de l’État Espírito Santo et Bahia au Brésil et est aussi un exemple de l’influence africaine dans la gastronomie brésilienne (merci Wikipedia…).

Ce mets de poissons est à mi chemin du ragoût et de la soupe de poissons.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : lotte, thon, bar, merlan…de l’huile de dendê (très spécifique et typique de Bahia (huile de palme), lait de coco, zeste et jus de citron, cébette,  gousses d’ail pressé, oignon râpé, poivron vert, poivron rouge,  tomates sans graines,  coriandre hachée,  ciboulette hachée, sel au goût…

Pimientone

La pimientone est  une soupe de poissons d’Espagne.

La particularité de ce mets est qu’une fois les poissons nettoyés, ils sont mis dans un panier en fer à maille à la surface de la soupe afin que les poissons en cuisant restent entiers.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : baudroie, rougets, rascasse, raie, des poivrons verts grillés et sans la peau, un bouquet de persil, de l’ail, des tomates fraîches, des pommes de terre, du  cumin frais pilé, du laurier, de l’huile d’olive, des oignons,  un peu de sel

Suquet

L’Espagne est connue pour ses bons poissons et fruits de mer.

C’est une industrie particulièrement importante dans l’économie espagnole et surtout pour des Communautés Autonomes telles que la Catalogne et Valence. C’est donc dans ces deux régions d’Espagne que l’on trouvera le plus souvent le suquet sur la carte des restaurants.

Le nom vient d’ailleurs du mot en catalan de suc qui signifie jus puisque ce plat espagnol peut se traduire par : jus de poissons.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : des palourdes, de la lotte, des calamars, des grosses crevettes entières non décortiquées, des petites crevettes décortiquées, des moules, des gousses d’ail, entières et épluchées, des amandes émondées, du  persil frais et haché, de l’oignon jaune émincé, une tomate pelée, coupée en deux et râpée, du safran, du fumet de poisson, du cava (vin blanc pétillant), de l’huile d’olive, du gros sel …

Ukha

En Russie, l’ukha est une  soupe se prépare avec différents types de poissons : vivaneauperche, bar, saumon, truite, sandre, flétan, loup de mer, morue ou brochet, c’est selon le goût en plus, des poissons divers ingrédients complètent la recette :   oignon, feuilles de laurier, poivre noir, persil, arêtes de poisson (tête, colonne vertébrale, nageoires dorsales), citron, persil frais et l’aneth, haché , sel et poivre du moulin, branches de céleri hachées, carottes….

Parfois on ajoute même des pommes de terre.

Zōni

Le zōni est une soupe traditionnelle à base poissons que l’on sert au Japon pour le Nouvel An.

Le zōni  est un bouillon qui se mange avec des baguettes de saule non laquées et qui est constitué de mochi ( gâteaux de riz gluant), de légumes et sauce soja ou miso blanc. Sa composition varie en fonction des régions du Japon.

Dans la plupart des cas, on prépare donc cette soupe est un bouillon clair parfumé avec du dashi, préparation à base de bonite séchée.

Ensuite, on rajoute des morceaux de mochi, rectangulaires dans l’est du Japon, ronds à l’ouest.

Dans certains endroits, on remplace le mochi par du sato-imo (taro) ou du tofu.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont :  anguille fuméeburi (sériole salée), œufs de saumon, dashi kombu (bouillon de copeaux de bonite séchée et varech séchénaruto (rondelles de pâte de poissons avec une spirale rouge d’herbes aromatiques au centre) ou du kamaboko (produit alimentaire à base de poisson blanc du type du surimi ), des légumes-feuille : komatsuna ( épinard-moutarde japonais), mitsuba (persil japonais), saké, carotte pour la couleur et des zestes de yuzu pour le parfum.

À table, certains y ajoutent également une pincée de shichimi mélange de sept épices (du piment rouge, du zeste de mandarine, des graines de sésame, des graines de pavot somnifère, des graines de chanvre, du nori ou de l’aonori u sanshō).

Zuppa di pesce alla sarda

La zuppa di pesce alla sarda est la soupe de poissons préparée à Cagliari, en Sardaigne.

Les différents ingrédients pour réussir cette soupe de poissons sont : rougets, seiches, brème, anguille, crabes, moules, brème,mulet, poulpe, poisson scorpion, palourdes, …des tomates mûres sardes, du Vermentino di Sardegna ((vin blanc sarde intense et dominé par des sensations florales de genêt et tilleul notamment, base fruitée d’agrumes, de pêche et de poire, associée à des sensations aromatiques et minérales), des gousses d’ail, de l’oignon, du piment, du persil, du basilic, de l’huile d’olive extra vierge, du sel et poivre et pour accompagner le tout …des tranches de pain grillé.

 

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :