Un Tour du Monde des Crêpes

Les galettes et les crêpes ont le plus souvent les mêmes ingrédients, la différence réside dans la taille et de l’épaisseur, mais aussi dans le remplissage.

Palacky.

En France, il est vraiment une célébration où des crêpes sont servis traditionnellement. Il a appelé La Chandeleur (2 Février « Jour de la Bénédiction Vierge Marie« ).

Et en Angleterre il y a une fête de Mardi Gras de «crêpes ou« Pancake Tuesday ».

Frisuelo

La crêpe, la galette fine et souple existent dans de très nombreuses traditions culinaires de par le monde.

Manakish

Les crêpes possèdent de nombreux équivalents, traditionnellement cuisinées dans d’autres pays du monde, par exemple : les frisuelos en Espagne, la pannenkoek aux Pays-Bas et en Belgique néerlandophone, le blini en Europe de l’Est, le pancake en Amérique du Nord, la msemmen au Maroc,  la palacsinta en Hongrie, la tortilla en Amérique centrale et au Mexique, la piadina en Italie….

Je vous propose un petit Tour du Monde des Crêpes, à découvrir:

Aebleskiver

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-photography-danish-dessert-image13256777

Les aebleskivers sont des boules de crêpes au  Danemark dorées, moelleuses, souvent fourrées et toujours délicieuses. La particularité de la cuisson voudrait que l’on possède une poêle alvéolée en plusieurs demi-sphères.

Même se il faut de la pratique pour apprendre à retourner l’aebleskiver danois, un croisement entre une crêpe et un beignet, l’effort est bien la peine, aebleskiver signifie littéralement « tranches de pomme; » de petits morceaux de fruits sont souvent insérés dans ces délicieuses pâtisseries lorsqu’ils cuisent.

Atayef

Atayef

L’atayef est une petite crêpe du Liban fourrée à la crème de lait et aux pistaches.  la crème de lait est parfumée à la fleur d’oranger et joliment décorée de pistaches concassées.

En plus d’être délicieuses, elles sont très mignonnes et assez faciles à préparer, elles sont toutes légères, et pas grasses du tout.

Apfelpfannkuchen

Apfelpfannkuchen

 L’apfelpfannkuchen est une crêpe d’Allemagne épaisse garnie de pommes légèrement caramélisées à la poêle. Un peu comme un clafoutis en fait, mais cuit à la poêle.

 Baghrir ou edarnan ou tiγrifin ou mille trous

baghrir

Les baghrirs sont  des crêpes du Maghreb généralement tartinées de miel et de beurre.

La baghrir est une crêpe préparée à base de semoule, de farine, de levure et de sel, servie chaude et imbibée de beurre et de miel. On la connaît aussi sous le nom de edarnan ou tiγrifin en berbère, ou encore de mille trous.

Les baghrirs sont des crêpes légères et spongieuses, elles ne sont cuites que sur une seule face; à la cuisson, de nombreuses petites cavités d’un ou deux millimètres apparaissent sur la face supérieure.

Blin ou bliny ou blintz ou blini

Blin ou blintz

Les bliny russes ne ressemblent pas beaucoup aux blinis qu’on trouve dans les supermarchés français, ils sont aussi gros que les crêpes françaises.

Les bliny de petite taille s’appellent oladi et sont consommés le plus souvent dans leur version sucrée. On empile les bliny sur un plat en les badigeonnant l’un après l’autre avec du beurre et on les sert chauds.

Un blin ou blintz ou blini  est une variété de galette épaisse, sorte de crêpe de grande taille très fine, souvent servie en Russie en relation avec un rituel ou des fêtes religieuses.

En France sont souvent vendues sous le nom de blinis des petites crêpes épaisses, qui s’apparentent davantage aux oladi  russes qu’aux bliny, plus fins et plus grands.

Le mot blin vient du vieux slave mlin, qui signifie « moudre ».

Symbole solaire de par leur forme et leur couleur, les blinis eurent une signification rituelle pour les Slaves, à l’ère pré-chrétienne. Ils furent traditionnellement cuits à la fin de l’hiver pour honorer la renaissance du soleil. Cette tradition fut adoptée par l’Église orthodoxe et reste célébrée aujourd’hui. Les blinis furent aussi servis aux veillées funèbres pour commémorer les morts.

Le mot français  blintz fut emprunté au yiddish blintse . Quoiqu’ils ne soient pas associés avec un rite religieux en particulier dans le Judaïsme, les blintz fourrés de fromage et frits dans l’huile sont servis pendant des fêtes comme: Hanoucca (l’huile a une place importante dans l’histoire du miracle de Hanoucca), et de Chavouot (pendant lequel des plats faits avec de la laiterie sont traditionnellement servis).

Bolo lêvedo

bolo lêvedo açores

Le bolo lêvedo est une recette portugaise des Açores.

Le bolo lêvedo est est une sorte de crêpe légère et épaisse qui peut être servie nature ou farci de mûre doux, fromage frais, de la confiture, etc.

Boxty

Boxty

Le boxty est en vérité un plat traditionnel d’Irlande qui prend la forme d’une grande crêpe fourrée de pommes de terre, et d’autres ingrédients que l’on ajoute suivant l’envie. Il n’y a pas vraiment de règle, et les irlandais aiment en manger régulièrement, le tout accompagné d’une sauce blanche ainsi que d’une bonne pinte. Le mets est délicieux, facile à faire et tout aussi facile à manger.

Crumpet

CRUMPET

Un crumpet est une pâtisserie faite de farine et levure. On le consomme principalement au Royaume-Uni, mais aussi dans tout le Commonwealth.

Les crumpets sont une invention anglo-saxonne. Dans les premiers temps, ils avaient l’aspect de crêpes dures cuites sur une plaque de cuisson, différents des crumpets mous et spongieux à base de levure de l’ère victorienne.

Les fabricants de crumpets des Midlands et de Londres ont développé ses trous caractéristiques, en ajoutant du levain en poudre à la pâte à base de levure.

Le terme lui-même peut se rapporter à un gâteau fripé ou recourbé vers le haut, ou à des origines celtiques (le terme rappelant les krampouezh bretons, crêpes ou galettes de sarrasin).

Les crumpets font environ 7 cm de diamètre et 2 cm de hauteur. Leur forme est due à la cuisson réalisée dans un anneau empêchant qu’ils ne s’étalent dans la poêle, permettant de conserver une épaisseur importante. Ils ont une face lisse et l’autre parsemée de petits trous. Leur texture est mi-molle mi-spongieuse.

Ils sont habituellement mangés chauds avec du beurre et comme garniture de la confiture, du miel ou de la pâte à tartiner.

Dorayaki

Le dorayaki est une spécialité du Japon faite de deux crêpes renfermant de l’anko (pâte de haricots rouges azuki); en fait, ça ressemble pas mal au pancake.

Impossible de passer à côté du dorayaki starifié dans le film, les délices de Tokyo qui régale les gourmands petits et grands à l’heure du goûter..

Dosa

dosa

Le dosa est une crêpe fine et croustillante, spécialité d’Inde du Sud, à base de farine de « lentilles noires » (haricot urd) ou de pois chiches, cette crêpe salée sans blé ne contient pas de gluten.

Le nom véritable est « dosai », mais l’appellation indienne courante est « dosa ». C’est un mets très populaire consommé à toute heure, même au petit-déjeuner.

La pâte du dosa est préparée avec un mélange de farine de riz et de farine de lentilles (haricots urd) ou de pois chiches, à laquelle on ajoute de l’eau et du yaourt. On le sert avec du sambar, un curry du sud de l’Inde, ou du chutney.

Fainafaina

En Argentine, le faina a été apporté par les immigrants génois au début du XXe siècle, c’est une sorte de grosse crêpe à base de farine de pois chiches , d’eau, d’huile d’olive , de sel et de poivre.

Il est servi souvent dans les pizzerias de Buenos Aires.

Farinata

Farinata

La farinata est une crêpe d’Italie à la farine de pois chiches.

La farinata de pois chiches à été inventée à Gênes il y a 2000 ans. Il s’agit d’une sorte de galette salée très fine, préparée avec des ingrédients pauvres et simples : farine de pois chiches, eau, sel et huile.

A l’époque des Grecs et des Romains, les soldats préparaient ce mélange en le cuisant sur des pierres chaudes ou sur leurs boucliers afin de se nourrir rapidement sans trop dépenser. Plus tard, au Moyen Age, ce plat s’accompagnait d’oignons vinaigrées ou de fromage frais.

Filloa

filloa

 Les filloas  est une crêpe typique de la Galice, de Leon et Asturies traditionnellement de forme ronde ou carrée et peuvent servir de base à un dessert, un plat ou un en-cas. Il existerait à l’heure actuelle 50 recettes différentes, sucrées ou salées, chaudes ou froides.

La  filloa dont les ingrédients de base sont la farine, l’eau , du bouillon, du lait, du sang et éventuellement des oeufs et du sucre , du miel.

Ces crêpes sont mises à l’honneur au mois de février pour les fêtes dites « do Entroido » (mot qui signifie « entrée », sous entendu du début du printemps).

Il s’agit tout simplement du carnaval galicien. Elles sont aussi le mets typique de la fête de San Martiño en automne, qui est le jour du sacrifice du cochon en Galice. Comme le veut la tradition (et comme dit le refrain, « tout est bon dans le cochon ») le sang de l’animal est recueilli pour être ensuite ajouté dans la pâte à crêpes. Une curieuse coutume, peu ragoutante pour le néophyte mais très naturelle pour le galicien de pure souche. Cela donne des crêpes de couleur sombre que l’on peut accompagner avec ce que l’on veut.

Frisuelos

gozleme

Les frisuelos est un dessert typique des Asturies, Leon et Cantabrie ces crêpes sont réalisées à base de lait , de œufs, de farine, de sel , de sucre et de levure.

Compte tenu de la consistance d’entre eux, et à quelle fréquence ils se dégustent, ils peuvent être remplis avec du miel, de la crème, ou de la forme plus traditionnelle de la compote de pommes.

Gözlemefrisuelos

En Turquie, on déguste le gözleme, c’est une savoureuse sorte de crêpe farcie, faite à partir de feuilles roulées à la main de la pâte à yufka (pâte phyllo) qui sont légèrement brossées avec du beurre et des œufs, remplies de diverses garnitures, puis scellées et cuites sur une plaque chauffante . La pâte est donc très fine et devient croustillante.

Le nom dérive du mot göz en turc, qui signifie «compartiment», en référence à la poche de pâte dans laquelle les diverses garnitures sont scellés et cuits.

Différentes garnitures vont être utilisées pour réaliser des  gözleme vont varier selon la région et les goûts personnels : de l’agneau haché, des fruits de mer, du sucuk , du pastirma (charcuterie composée de la viande rouge de bœuf fortement pressée et séchée à l’air), des légumes (épinards, courgettes, aubergines, poireaux, bette à carde, poivrons, oignons, échalotes, des champignons, des pommes de terre, des ignames, des radis, des fromages ( feta, et autres fromages turcs…, ainsi que des œufs, et des herbes et  épices de saison.

À mi-chemin entre la cuisine Méditerranéenne, notamment pour le parfum des herbes aromatiques et la cuisine plus orientale, à base d’épices,  le gözleme est  un des encas de la Street Food turque.

Haemul pajeon

L’haemul pajeon est une sorte de crêpe garnie de fruits de mer et cuite à la poêle cuisinée en Corée.

Les ingrédients pour la garniture de ce mets sont : moules, palourdes, huîtres, ciboule, piment vert, piment rouge, sauce de soja vinaigrée, sauce de soja, vinaigre

Pour la pâte des crêpes :  farine, poudre de riz gluant, œuf, huile, sel

Injera

injera

L’injera  est une sorte de grande crêpe caractéristique de la cuisine d’Éthiopie, et que l’on trouve également en Érythrée. L’injera dont la saveur évoque la cacahuète.

Sa fabrication nécessite d’utiliser une farine faite à base d’une céréale locale : le teff blanc, rouge ou noir ou une céréale minuscule telle que le fonio d’Afrique de l’Ouest. Les personnes qui ne supportent pas le gluten, car le teff en est dépourvu.

 Jian bing

Jian Bing

Cette crêpe chinoise s’appelle jiam bing, littéralement veut dire « galette frite dans peu d’huile« . Elle est cuite dans une crêpière .à base de de farine de haricot mungo .

Les jiam bing crêpes croustillantes frites-salés offrent à la dégustation des contrastes audacieux de saveurs et de textures: oeufs, répartis sur la surface du blé et de la farine de haricot mungo pendant la cuisson. Bandes soufflées croustillantes de crêpe frite. Un fouillis de coriandre herbeuse, échalotes poivrées, et des cornichons acidulés; une couche sucrée et épicée de sauce hoisin (sauce BBQ asiatique) et sauce chili. Et chacune de ces crêpes est préparée à la demande sur un gril en fonte circulaire, juste la façon dont vous le voulez.

Á travers la République populaire de Chine chacun a son propre fournisseur de Jian bing qui est servi au petit déjeuner, de l’aube jusqu’à la mi-matin, pour satisfaire les habitants affamé.

Kaiserschmarren ou crêpes de l’Empereur

Kaiserschmarren

En Autriche, les kaiserschmarren dites aussi « crêpes de l’Empereur » sont réalisées à base d’une sorte de pâte à crêpes auxquelles on incorpore les blancs montés en neige.

On les déguste en général accompagnées d’une compote de pommes ou de pommes cuites, mais on peut très bien les accompagner de toutes autres sortes de compotes ou même d’une petite glace vanille.

Msemmen

Msemmen

Le msemmen est une crêpe marocaine feuilletée  à base de farine (ou farine additionnée de semoule), d’eau, et de sel, très finement étalée, huilée et repliée plusieurs fois, puis cuite sur une plaque en fonte.

Hormis l’appellation la plus courante, msemmen, il existe des appellations différentes selon les régions.

Au Maroc, ils sont largement consommés pendant le ramadan, nature ou avec du miel. On peut également se servir de ces galettes pour faire des plats traditionnels.

Dans le reste du Maroc, les msemmens ou rghayefs peuvent être farcis à la viande confite khlii, à la viande hachée, aux légumes, à la graisse épicée etc. C’est ce qu’on appelle rghayefs mâamrine.

En Algérie, les msemmens sont servis chauds ou froids, au petit-déjeuner ou au goûter, arrosés de miel ou de sucre, garnis d’œufs, ou simplement nature. On ajoute souvent une farce à base d’oignons, de tomates, de piments, fortement épicée et parfumée (à laquelle on pourrait ajouter soit de la viande hachée, soit du poulet, et des poivrons).

Okonomiyaki

Okonomiyaki

Une okonomiyaki  est une crêpe japonaise salée, grillée, garnie de gambas, de calamars et de légumes en fines lamelles.

Il y en a beaucoup de sortes et on la retrouve dans tout le Japon.

Osaka ( situé à 2h30 environ de Tokyo en Shinkansen) est tout de même le berceau de ce plat. Légions sont les restaurants qui en proposent.

Elle est souvent comparée à une pizza car nombreux sont les ingrédients et les garnitures diffèrent en fonction des recettes. En effet, « okonomi » signifie « votre choix ».

Ces crêpes sont préparées à la demande avec un choix de garnitures assez variées. C’est un met savoureux et consistant qui se mange en plat principal.

La pâte de l’okonomiyaki est composée généralement d’un mélange de farine, d’œufs, de dashi  et de choux chinois. On y incorpore ensuite divers ingrédients selon les recettes.

Palacinky

Palacky.

Le dessert préféré des Slovaques  et de la Hongrie s’appelle palacinky, il s’agit de crêpes très fines, parfois flambées au rhum et fourrées avec différents ingrédients tels que de la confiture, de la glace, du chocolat chaud, des raisins, de la crème chantilly ou des noisettes.

Pancake

pancake

Un pancake (de l’anglais pan, casserole ou poêle et cake, gâteau) est un type de crêpe épaisse servie habituellement au déjeuner en Amérique du Nord.

 Le pancake est une crêpe d’aspect et de saveur très différents de la crêpe bretonne, d’un diamètre plus faible (entre 5 et 10 cm) et surtout plus épaisse. L’épaisseur provient de la consistance de la pâte, qui résulte notamment de l’usage d’un agent levant comme le bicarbonate de soude ou la levure alimentaire.

Ils se mangent généralement sucrés avec du sirop d’érable, de la confiture, du miel ou salé avec du beurre (à faire fondre sur le pancake chaud), des œufs, du bacon.

Aux États-Unis, les pancakes américains sont parfois appelés hotcakes, griddlecakes ou flapjacks.

Au Royaume-Uni, les Britanniques les mangent traditionnellement à Mardi Gras, Pancake Tuesday.

Panqueque

Panqueque

Le panqueque est une sorte de crêpe utilisée dans la cuisine Argentine, pour réaliser des préparations à la fois sucré et salé.

Son utilisation la plus courante est de faire des crêpes avec du Dulce de Leche, qui est rien de plus qu’un pancake badigeonné de lait sucré et a été roulé comme un cannelloni.

Il est consommé seul ou frits dans le beurre puis flamber avec du caramel et du rhum, il est accompagné d’un coulis de fraise, de pêche, parfois farci de banane, de pomme, etc. I

Ils peuvent également être utilisés pour préparer les cannellonis salés, mais cette fois remplis aux épinards et ricotta ou de poulet, qui sont placés dans un four, accompagné d’une sauce tomate et garni de fromage parmesan.

Pannukaku

Pannukaku

La pannukakku est une galette au four cuisinée en Finlande, c’est un plat idéal lorsque les enfants ont envie de crêpes, ce dessert est cuit au four.

Alors quel est l’intérêt de cuire notre pannukakku au four ?  Le gain de temps, pardi !  Pas besoin de jongler avec une ou deux poêles pendant des heures pour nourrir toute la petite famille, une demi-heure au four et c’est prêt.  Chacun découpe un morceau de la taille qui lui convient le mieux.

La pannukakku est servie avec des baies et de la crème fouettée comme un dessert facile.La traduction de pannukakku est pancakes = crêpes, même si le mot se décortique en « pannu » (poêle) et kakku (gâteau), ce qui correspondrait mieux à nos crêpes cuites à la poêle. Les mystères de l’étymologie…  D’autre part, la pâte à pannukakku est au final de la pâte à crêpe.

Piadina

Piadina

La piadina (pida en dialecte Romagnol) est une spécialité culinaire d’Italie composée d’un feuillet à base de farine de froment, de saindoux ou d’huile d’olive, de lait,de sel et d’eau, traditionnellement cuit sur un plat en terre cuite (teggia en Romagnol).

La feuille de pâte est repliée et peut être farcie avec des ingrédients sucrés ou salés (jambon, fromage, etc.).

Il s’agit d’un plat typique de la sous-région de Romagne (Italie), anciennement appelé pain des pauvres elle est dégustée seule ou accompagnée d’autres ingrédients.

Plus il y aura de lait, plus la piadina sera molle et moins elle sera sèche. Mais elle sera également plus friable.

Plattar

plattar swedish pancakes

Les crêpes en Suède  sont nommées  plattar sont réalisées en utilisant un bac à plattar fonte peu coûteux.

Elles sont souvent servies en Suède tous les jeudis. avec une soupe de pois. Elles sont beaucoup plus épaisses que des crêpes bretonnes (mais vraiment beaucoup moins sucrée.)

Papadum

Papadum

Le papadum est une galette indienne de farine de haricots urd, parfois appelés soja noir, frite, d’huile, de graines de cumin. Dans la gastronomie indienne elle peut être consommée en tant qu’apéritif ou en-cas.

Très fines, ces galettes indiennes faites de lentilles frites se dégustent comme des chips ou en accompagnement de certains plats ou salades.

Pannenkoek ou pannekoek

Pannenkoek ou Pannekoek

Une pannenkoek ou pannekoek (pannenkoeken pluriel) est une sorte de crêpes avec des origines dans le Pays-Bas et la Belgique.

Les pannenkoeken sont généralement plus grandes (jusqu’à un pied de diamètre) et beaucoup plus minces que leurs homologues américains.

Elles peuvent être fourrées  de tranches de lard, pommes, le fromage, ou des raisins secs. Les Les pannenkoeken sont souvent consommés avec de la mélasse.

Les ingrédients de base sont la farine, le lait, le sel et les œufs. L’ajout de farine sarrasin est traditionnelle, mais beaucoup moins fréquent de nos jours. Le lait peut être remplacé par du lait de soja sans changer le résultat final.

Scrippelle

????????????????????????????????????

 

Dans la province de Teramo, dans les Abruzzes, il y a une spécialité de crêpes dans la cuisine locale. Dans ces zones, on les appelle scrippelle et sont utilisées de diverses manières.

Par exemple pour la préparation de tartes, en remplacement de la lasagne. La scrippelle est très mince et est faite avec des oeufs, de la farine et de l’eau, elles sont roulées avec du Pecorino Abruzzes râpé à l’ intérieur et arroser avec du bouillon de poulet bouillant. Cette préparation, très enracinée, appelé scrippelle ‘mbusse.

Tortilla

TORTILLA

Une tortilla est une galette préparée à base de maïs, dans la cuisine mexicaine et dAmérique centrale, où elle est un aliment de base depuis l’Antiquité.

Dans le nord du Mexique et dans la cuisine tex-mex, la farine de maïs est remplacée par de la farine de blé additionnée de saindoux ou de graisse végétale. Ces tortillas de blé sont parfois très légèrement salées, ce qui n’est pas le cas des tortillas de maïs.

Actuellement, les Mexicains consomment en moyenne environ 90 kilogrammes de tortillas par an, soit près de 250 grammes par jour.

De nos jours la quasi totalité des tortillas consommées au Mexique sont produites industriellement, principalement à base de farine de maïs importée .

Les tortillas servent de féculent d’accompagnement et sont utilisées a la préparation de nombreux antojitos (hors d’oeuvre).

Zemiaková placka

?????????????????????????????????????????????????????????

En Slovaquie on déguste une Zemiaková  placka : crêpe à la pomme de terre. Dans les restaurants, on la trouve fourrée à la viande de poulet et au paprika…

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires