Un Tour de France des Gaufres

Une gaufre est un mets de pâte légère cuite entre deux plaques métalliques, articulées entre elles par une ou des charnières, ornées de motifs qui s’impriment dans la pâte et donnent à la pâtisserie sa forme caractéristique.

C’est un mets typique de la Belgique, des Pays-Bas, du Nord de la France, des régions alpines dItalie et de Suisse romande.

Les différents types de pâtes utilisées et la diversité de forme des motifs et des plaques font qu’il existe de très nombreuses variantes de gaufres, je vous propose un petit inventaire de ces pâtisseries au travers d’un Tour de France des Gaufres, à découvrir :

Escalette

Les escalettes, de la famille des gaufres sont originaires de la région de Montpellier. Leur nom vient du catalan « escala » qui désigne “l’échelle”, rituellement utilisée lors du carnaval afin de symboliser l’inversion de la hiérarchie sociale.

Ce biscuit qui nécessite un moule spécial quant à sa cuisson. au goût discret de citron, il est aussi fabriqué à Cournonterral, à la fête des Pailhasses et quelquefois dans l’année. Ancien biscuit

Lous curbélets

curbélet du Tarn

Les lous curbélets du Tarn sont des gaufres roulées faites dans un fer à manche long, appelé Curbèl en Occitan.

Gaufre de foire gaufre bruxelloise

gaufre foire

La gaufre de foire également appelée gaufre bruxelloise est une gaufre rectangulaire croustillante et légère aux alvéoles carrées.

Gaufre bordelaise

Gaufre bordelaise1

La gaufre bordelaise est  plus croquante que par exemple la gaufre de foire , elle peut être parfumée à la fleur d’oranger, ou au citron, rhum et orange.

Gaufre de chasse

gaufre de chasse

La gaufre de chasse  est une pâtisserie épaisse faite à base de pâte fermentée à la levure avec du sucre gros grains, dit aussi « sucre perlé » .

Gaufre dunkerquoise

gaufre dunkerquoise

La gaufre dunkerquoise est une spécialité de gaufre du Blootland.

Il s’agit d’une gaufre ronde, sèche et dure, qui est généralement parfumée au rhum parfois au genièvre).

On fabrique la gaufre dunkerquoise  de la manière suivante. On mélange de la vergeoise et de la farine, puis on ajoute des œufs, du beurre fondu, de la cannelle, du sucre vanillé et du rhum.

On mélange jusqu’à ce que la pâte soit dense et collante, et on laisse reposer une journée pour que la pâte soit dure.

On fait ensuite des boules de pâte que l’on cuit quelques minutes au gaufrier.

Traditionnellement, on présente ces gaufres dans une boîte métallique de la  Biscuiterie Dunkerquoise.

gdunkerque12 gaufre dunkerquoise1Ces gaufres craquantes au goût de caramel, de beurre et de cannelle, rappelant légèrement les spéculoos.

Ces gaufres sont légion à Dunkerque puisque la tradition veut qu’on les offre pour fêter Noël et souhaiter la bonne année à la famille ou les voisins.

Gaufre fourrée lilloise

gaufre fourrée lilloise

La gaufre fourrée lilloise est une spécialité de gaufre de la métropole lilloise et plus généralement du département du Nord.

Cette gaufre existe au moins depuis le XIXe siècle.

En effet, la gaufre fourrée à la vanille de la Maison Meert prend naissance dans les ateliers de la rue Esquermoise à Lille en 1849.

gaufremeert

En 1864, le pâtissier Meert devient le « Fournisseur officiel de sa Majesté le roi Léopold Ier », Roi des Belges.

C’est une gaufre de forme ovale, ouverte en deux afin d’y insérer une saveur, traditionnellement de la vergeoise (appelée cassonade dans la région) mais parfois aussi de la vanille.

Elle est à base de farine, sucre, sel, levure, beurre et œufs.

Gaufrette mâconnaise

gaufrette maconaise

La gaufrette mâconnaise est une gaufre très fine, roulée en cigarette (une quinzaine de centimètres de long pour un diamètre de 2 à 3 centimètres), alvéolée, roulée en cigarette, dorée et craquante.

Les gaufrettes mâconnaises sont fabriquées exclusivement à Mâcon. Ces croustillantes gaufrettes roulées possèdent un léger arôme de caramel, de citron et de vanille. Elles sont en vogue depuis plusieurs siècles dans le Mâconnais.

La recette maison consiste à mélanger dans un saladier un tiers de farine, un petit tiers de sucre et, progressivement, un très gros tiers de crème. D’aucuns ajoutent un peu de vanille en poudre, un zeste de citron. Une fois la crème absorbée, on désépaissit la pâte avec de l’eau, ce qui lui permettra de mieux s’étaler dans le gaufrier.

Oublie

oublie

Une oublie est une pâtisserie qui date du Moyen Âge.

Mince et de forme ronde ou en forme de cornet, elle est préparée à partir de farine et d’eau, de lait ou de vin blanc, d’œufs, de sucre ou parfois de miel.

Elle est cuite entre deux fers par l‘ oublieur, comme une gaufre, puis souvent roulée en cylindre creux.

???????????????????????????????

De nos jours, certains cornets utilisés par les glaciers sont des oublies sont de fines gaufres que l’on roule en cornet dès qu’elles sont cuites et encore souples.

En Algérie, dans les années 1950-1960, les vendeurs ambulants proposaient, en criant « marchand d’oublies », les oublies parisiennes.

Actuellement, en sus des savoureuses glaces artisanales, à la boutique les Glaces Lorraines 12 Place Stanislas 54039 Nancy, on peut déguster de délicieux oublies

oublis-1

oublis-3

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire