Questions & réponses sur la Gastronomie-9-

Spread the love

Théodore Zeldin  a écrit : « La gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur« .

Toujours à la recherche de divers renseignements  curieux, inattendus sur la Gastronomie, je vous propose une  série de questions sur la Gastronomie.

Des interrogations insolites sur divers domaines de la Gastronomie.

Si vous n’avez pas trouvé !!!!, les réponses figurent en bas de page avec une illustration photographique:

 

 

 

1-Qu’est-ce la marmite perpétuelle ?

2-Qui a inventé la pâte à chou ?

3-Fondé en 1582, La Tour d’argent est l’un des plus anciens restaurants d’Europe. Quelle spécialité en a fait sa renommée ?

4-Á quelle époque fut lancée la mode du café au lait ?

5Comment Léon Paul Fargue surnomme-t-il le camembert ?

§

 §

§

§

§

§

§

§

§

 §

§

§

§

 

1-Grimod de la Reynière, auteur des Almanachs gourmands y décrit au début des années 1800, le restaurant traiteur à l’enseigne de La marmite perpétuelle sis rue des Grands Augustins, en bordure d’un bras de la Seine, proche du marché de la Vallée dédié au commerce des volailles et gibiers.

Il vantait les chapons au gros sel, qu’on y trouvait toujours chauds, à toutes heures du jour et de la  nuit..

marmitte perpétuelle1

Ce restaurant populaire, repaire joyeux de la jeunesse estudiantine parisienne est décrit dans plusieurs scènes du roman de Balzac « Les illusions perdues« …

marmitte perpétuelle

Alexandre Dumas dans son Grand Dictionnaire de Cuisine, fait également allusion à la Marmite Perpétuellela marmite perpétuelle était un récipient qui, ni le jour ni la nuit, ne quittait le feu, dans lequel on mettait un poulet dès que l’on retirait un poulet, un morceau de bœuf dès que l’on retirait un morceau de bœuf et un verre d’eau lorsque l’on retirait une tasse de bouillon…

Ce type de cuisson donnait aux diverses viandes qui cuisaient dans ce bouillon une excellente saveur, faisant gagner une sapidité due aux divers sucs laissées dans ce bouillon.

Bien évidemment les viandes étaient laissées à cuire que le temps nécessaire pour une bonne dégustation.

En 2010, en hommage au restaurant la Marmite perpétuelle dont la marmite ne s’arrêtait jamais selon la légende, les chefs se passeront successivement leur tablier toutes les quatre heures, non-stop.

2-Popelini est un cuisinier italien de la reine Catherine de Médicis et est connu comme l’inventeur de la pâte à choux.

En 1540, Popelini améliore une recette du précédent cuisinier de la reine Catherine de Médicis, Pantanelli et crée la pâte à choux sous le nom de popelin ou poupelin.

Popelini confectionne un gâteau à partir d’une pâte séchée sur le feu qu’on appelait « pâte à chaud ».

pateàchoux

Au XVIIIe siècle, la « pâte à chaud » prend le nom de « pâte à choux », après avoir été perfectionnée par Jean Avice, pâtissier de Talleyrand, et Antonin Carême.

 

3-Le canard au sang

Le canard au sang (ou canard à la presse, caneton à la presse ou encore caneton Tour d’Argent) est un plat traditionnel français. Il a été créé au XIX° siècle au restaurant La Tour d’Argent à Paris.

canard au sang tour d'argent2

Le plat est composé de diverses parties d’un canard servi avec une sauce constituée de son sang et de sa moelle osseuse extraits au moyen d’une presse. Ce plat est parfois considéré comme « le summum de l’élégance ».

canard au sang tour d'argent

Frédéric codifie la recette du «canard au sang » ou «caneton Tour d’Argent» tel que nous le connaissons aujourd’hui, et s’illustre en découpant le canard à bout de fourchette, sans qu’il ne touche le plat !  Sûr de la pérennité de son oeuvre, il décide en 1890 de numéroter chaque canard.

4-Le café est introduit en France vers le milieu du XVIIe siècle mais il a le défaut d’être amer.

CAF2AULAIT

Cafeaulait

En 1685, le docteur Monin, médecin du roi à Grenoble, aurait eu le premier l’idée de le mélanger non plus à du sucre ou du miel mais à du lait pour diminuer cette amertume : le « lait cafeté » avait comme propriétés selon lui de ne pas cailler dans l’estomac, d’arrêter la toux et d’engraisser les malades.

5-Léon-Paul Fargue, né le 3 mars 1876 à Paris 1er, ville où il est mort le 24 novembre 1947 dans le 6 ème arrondissement, est un poète et écrivain.

fargue

Fargue s’exprime le plus souvent en vers libres, voire en prose, dans un langage plein de tendresse et de tristesse, sur des sujets simples, parfois cocasses (on l’a parfois comparé au photographe Robert Doisneau).

Parisien amoureux de sa ville (D’après Paris, 1932 ; Le Piéton de Paris, 1939), il écrit aussi la solitude oppressante et noyée de nuit et d’alcool (Haute solitude, 1941). Il est l’auteur de plusieurs citations sur la gastronomie dont :

“Le camembert, ce fromage qui fleure les pieds du bon Dieu.”

piedsdubonD

 

Both comments and pings are currently closed.

Commentaires fermés.

  • Facebook

  • Suivez-moi sur Twitter

  • Pages

  • Designed in 2013 par Vue d'ailleurs
    %d blogueurs aiment cette page :