Quelques statues équestres parisiennes

Spread the love

D’après Wikipédia :

La statue équestre est un type de statue représentant un personnage monté sur un cheval. Elle tient un rôle à part dans le domaine de la sculpture, du fait de la difficulté technique et du coût de sa fabrication. Les sujets représentés sont typiquement des souverains, ou, plus récemment, des chefs militaires.
La statue équestre est un type de statue représentant un personnage monté sur un cheval. Le monde en compte des milliers présentant des rois ou des personnages historiques. De manière anecdotique, il existe une règle qui n’a malheureusement pas toujours été suivie, mais qui permet quelquefois de déterminer les conditions de la mort du cavalier : lorsque le cheval a les deux jambes avant levées, son cavalier est mort au combat, tandis que lorsque seule une jambe avant est levée, le cavalier est mort à la suite de ses blessures au combat. Si les quatre jambes sont au sol, le personnage est mort de causes naturelles et non pas au combat.
C’est vrai pour la position des jambes, mais la direction de la statue indique aussi si c’est arrivé dans son pays ou à l’étranger si la statue est en direction de la mer.

Voici quelques statues équestres parisiennes, que j’ai pu admirer lors de mes balades parisiennes et bien évidemment au fur et à mesure de mes pérégrinations futures l’article sera réactualisé,  à découvrir :

Statue équestre de Charlemagne et ses Leudes

 

Charlemagne et ses Leudes est une statue située sur le parvis Notre-Dame – place Jean-Paul-II, 75004.

 Elle est l’œuvre des sculpteurs français Charles Rochet et Louis Rochet et du fondeur d’art Fonderie Thiébaut Frères.

Statue équestre d’Étienne Marcel

Étienne Marcel, entre 1302 et 1310 et mort à Paris le 31 juillet 1358, est prévôt des marchands de Paris sous le règne de Jean le Bon.

Il se retrouve à la tête du mouvement réformateur qui cherche à instaurer une monarchie française contrôlée en 1357, en affrontant le pouvoir royal exercé par le dauphin.

En 1882, un concours est ouvert pour l’érection d’un monument à Étienne Marcel, prévôt des marchands de Paris qui s’opposa au dauphin Charles V.

Pour les élus parisiens, l’hommage rendu au défenseur du pouvoir municipal face aux abus de la royauté rappelle le rôle exemplaire de la Capitale dans la naissance des nouvelles institutions et célèbre symboliquement, dans un même monument, Paris et la République.

La statue équestre du Prévôt des Marchands, Étienne Marcel, se trouve devant l’Hôtel de Ville, côté Sud en bord de Seine, 134 Quai de l’Hôtel de ville 75004 Paris.

Elle rend hommage au Prévôt, qui a porté la volonté des marchands et de la bourgeoisie de Paris de se révolter contre un pouvoir royal, entre 1356 et 1358.

En fait, le Roi renforce fortement la fiscalité pour financer la guerre.

Etienne Marcel est délégué du Tiers Etat et participe aux Etats Généraux, en pleine guerre de Cent Ans, qui oppose les anglais à la France, sous le règne de Jean Le Bon puis du Dauphin Charles V .

Statue équestre du roi de France Henri IV

 

La statue est l’effigie d’Henri IV est située 15 Place du Pont Neuf 75001 Paris.

Le monument est une statue équestre de bronze représentant le roi de France Henri IV en armure, couronné de laurier et tenant un sceptre à fleurs de lys dans sa main droite. Henri IV regarde dans la direction du quai des Orfèvres, tandis que le cheval regarde le quai de l’Horloge.

Statue équestre de Jeanne d’Arc

La statue de Jeanne d’Arc située Place Saint-Augustin 75008 Paris est une œuvre du sculpteur français Paul Dubois.

Il s’agit d’une statue équestre en bronze de Jeanne d’Arc présentée au salon des artistes français en 1895.

Comme la statue de Jeanne d’Arc de la place des Pyramides, Jeanne d’Arc est représentée à cheval, mais est la seule statue parisienne Jeanne brandit une épée dans la main droite. 

« Jeanne d’Arc (1412-1431) à l’âge de dix-sept ans entreprend de chasser les ennemis hors de France. Elle fait lever le siège d’Orléans, détruit l’armée anglaise à Patay, conduit Charles VII à Reims et le fait sacrer roi. Blessée en voulant délivrer Paris, elle est prise devant Compiègne et brûlée vive par les Anglais à Rouen. Elle avait dix-neuf ans. »

Statue équestre de Louis XIV

Le monument à Louis XIV est une statue équestre située au centre de la place des Victoires, à cheval sur les 1er et 2e arrondissements de Paris.

Le monument est classé au titre des monuments historiques en 1992.

La statue actuelle, œuvre de François Joseph Bosio, fondue par Auguste-Jean-Marie Carbonneaux (1769-1843), est érigée au centre de la place et inaugurée le 15 août 1822.

Pour l’attitude du cavalier et du cheval, le sculpteur s’est inspiré du célèbre Cavalier de bronze de Falconet représentant le tsar Pierre le Grand à Saint-Pétersbourg. La sculpture a été restaurée en 2005.

Statue équestre de Washington

La statue équestre de Washington est une statue en bronze du sculpteur américain Daniel Chester French.

Située sur le terre-plein central de la place d’Iéna dans le 16e arrondissement de Paris, elle représente le premier président des États-Unis, George Washington.

George Washington est assis sur un cheval, dans le sens de l’avenue du Président-Wilson et tourné vers la place de l’Alma.

Le piédestal est au milieu de la place d’Iéna, sur un terre-plein ovale, et les voitures tournent autour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

On peut lire sur le côté du piédestal qui fait face au musée Guimet la dédicace suivante :

« Offert par les femmes des États-Unis d’Amérique en mémoire de l’aide fraternelle donnée par la France à leurs pères pendant la lutte pour l’indépendance. »

 

Both comments and pings are currently closed.

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :