Quelques expressions culinaires-5-

La nourriture est essentielle à l’homme, de tout temps, il a utilisé des expressions qui ont associé des aliments, des produits culinaires pour décrire une situation.

Je vous propose d’en découvrir quelques unes :

En faire tout un fromage

En faire tout un fromage,  cette expression signifie faire une histoire pour peu de choses, grossir un détail à l’extrême.

L’expression date du XXème siècle, le maître fromager part de peu, du lait donc, pour obtenir un produit élaboré comme le fromage.

Être chocolat

 

L’origine de l’expression être chocolat est assez obscure, on invoque toutefois souvent le clown « Chocolat » dont le vrai prénom était Rafael, né à La Havane vers 1868, et qui serait arrivé comme esclave à Bilbao vers l’âge de 8-10 ans.

Après avoir fui son maître, il aurait rencontré le célèbre clown Tony Grice qui le recruta comme domestique, puis comme assistant dans ses différents tours.

En 1886, lors de la tournée européenne de Grice, il arriva à Paris où, vers 1888, après avoir quitté Grice, il fut consacré comme l’un des principaux clowns de Paris grâce à son spectacle « la noce de chocolat ».

Vers 1895, son duo avec Foottit débuta et on commença à les voir un peu partout. ils ont même été filmés par les FRÈRES LUMIÈRE, Toulouse-Lautrec les prit pour modèles, ils furent mis en scène dans des publicités.

Dans le duo « Foottit et Chocolat« , le noir (Chocolat) était souvent humilié, frappé, berné par le blanc.

Comme il répétait fréquemment « je suis chocolat », cela aurait donné lieu à l’expression. Etre trompé, s’être fait avoir. Etre floué, se retrouver donc le con de l’histoire.

Jeter de l’huile sur le feu

Datant du XVIIe siècle, cette expression n’est qu’une image reprenant l’amplification immédiate du feu et donc le résultat désastreux qu’obtiendrait quelqu’un en y jetant de l’huile pour tenter de l’éteindre.

Employée par Madame de Sévigné, elle figure dans plusieurs dictionnaires anciens dont celui de Furetière.

L’expression jeter de l’huile sur le feu, signifie : attiser un conflit, envenimer une situation au lieu d’essayer d’apaiser les choses.

Raconter des salades

L’expression raconter des salades  daterait du 19ème siècle, elle signifie dire des mensonges, raconter des histoires.

Une salade composée de divers ingrédients s’apparente au bobard que l’on concocte en mélangeant ragots entendus par ci par là et histoires que l’on invente de toute pièce pour pimenter le tout.

Laissez un commentaire, ou faites un lien vers cet article.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire