Divers noms donnés aux préparations du café

Spread the love

01Le café (de l’arabe qahweh) est une boisson psychotrope obtenue à partir des graines du caféier.
La culture du café est très développée dans de nombreux pays tropicaux, dans des plantations qui sont cultivées pour les marchés d’exportation.

Il existe de nombreuses manières de préparer la boisson. Le café instantané est l’une d’elle ; les autres méthodes sont plus traditionnelles.

La boisson finale peut être plus ou moins concentrée, à côté de l’expresso italien très concentré, il existe des dilutions plus ou moins grandes aboutissant au café de type « américain », encore connu sous le nom de café de « bonne sœur », qui ressemblent à une tisane, on déguste donc le café sous différentes recettes par le monde.

Assez souvent à la fin d’un repas dans un restaurant cuisine française ou d’ailleurs, je commande un café certaines fois une préparation particulière de ce breuvage est proposée.

Je vous propose de décrire quelques préparations du café, à découvrir :

 

Bistouille

café bistouille

La bistouille dans le Nord de la France est un café chaud auquel on ajoute de l’eau-de-vie.

Brûlot charentais

Brûlot charentais

Un brûlot charentais est un café flambé au cognac, pour un résultat optimum, on utilise de préférence un cognac spécial à 60°C.

 Le café noir, est recouvert d’un peu de cognac, il est servi froid dans une tasse en grès.

La soucoupe est garnie de 3 morceaux de sucre imbibés de cognac auxquels on met le feu. En brûlant, le cognac de la soucoupe réchauffe la tasse et le café. Lorsque la température s’élève suffisamment, le cognac de la tasse s’enflamme.

Après combustion totale du cognac, on verse le contenu de la soucoupe dans la tasse. On obtient une sorte de liqueur de café au cognac.

Café arabe (saoudien)

Cafe saoudien

Le café arabe peut se préparer de différentes manières,mais il contient toujours  plus de cardamome que de café,et pas de sucre.

C’est une boisson traditionnellement  servie dans différentes occasions.

Le café est servi a l’arrivée des invites et avant le repas.

Il est servi dans un récipient traditionnel (dallah) et verse dans de petites tasses,en petites quantités,à peu prés la moitié d une tasse a chaque fois, et tourne autour des invités à ,l’ inverse des aiguilles d’une montre en commençant par l invité « principal ».

Le serveur sert les invites dés que leurs tasses sont vides ,jusqu’à ce qu ils n’en veulent plus.Il est coutume de prendre 2 à 3 tasses, plus de 3 semble « avide » et moins de 2  pas assez poli.

En Arabie Saoudite, les Bédouins consomment du café Arabica du Yémen et ajoutent de la cardamone à la préparation. Parfois cet ajout peut représenter jusqu’à 50% de la préparation.

Le dallah a été créé aux environs du 17e siècle et est vite devenu un symbole de la culture du café dans le monde arabe. De compositions métalliques variées, la cafetière a une base circulaire et un bec verseur très étroit, long et courbe.

Le rite du « café jaune » peut se décomposer en plusieurs étapes.

A la manière bédouine, il s’agit tout d’abord de préparer le feu à même le sable du désert.

Lorsque celui-ci a fait place à un tapis de braises, les grains de café sont posés à même un poêlon (Mahmas) posé directement sur les braises. Il faut attendre qu’ils prennent une couleur jaune claire, puis ils sont transférés dans le mortier dans un récipient spécial qui leur permet de refroidir.

De l’eau est mise à chauffer dans une bouilloire tandis que les grains de cafés sont travaillés dans un mortier en métal ou en bois. Le produit fini est un « café jaune » très léger, parfois relevé avec une pincée de safran séché.

Café américain

café américain

Un café américain est un café préparé à base d’un expresso et d’eau chaude.

Très proche du Long black australien ou néo-zélandais, mais avec l’expresso avant l’eau, ce qui a pour effet de supprimer la mousse.

Caffè corretto

Caffè corretto

Le caffè corretto littéralement café corrigé, appelé aussi café arrosé est une boisson italienne préparée avec un expresso auquel on ajoute un alcool, que ce soit de la liqueur ou un distillat, habituellement de la grappa ou de la sambuca, de l’amer ou du brandy.

Il est commandé sous le nom un caffè corretto a grappa, corretto a sambuca, ou corretto a cognac en fonction de l’alcool ajouté.

Café éthiopien

café éthiopien

La préparation du café en Éthiopie  est un grand cérémonial, on prépare le café sur une petite tablette en bois contenant 12 ou 16 coupelles, des herbes, des épices.

C’est une expérience à vivre et  où l’extraordinaire hospitalité éthiopienne ne saurait s’achever sans la cérémonie traditionnelle du café (bunna en amharique).

Cette préparation particulière est une marque de respect vis-à-vis des hôtes de la famille et revêt une grande importance dans ce pays empreint de traditions.

La personne préparant le café (toujours une femme) dispose devant elle une natte sur laquelle sont disposés des herbes, un brasero contenant du charbon de bois, un petit meuble bas pour les tasses et le sucre, quelques morceaux d’encens (une résine odorante), une cafetière en terre à long cou et une coupelle en tôle contenant les grains de café pas encore torréfiés.

Tout l’art est dans la manière de rôtir ces grains sur le brasero : trop et le café aura un goût de brûlé, trop peu et le café sera amer.

Comme les grains de café qui rôtissent se mettent à dégager de la fumée, l’officiante brûle un peu d’encens sur la braise afin de parfumer l’air qui devient lourd. Les grains rôtis à point sont alors écrasés dans un petit pilon. La poudre obtenue est versée dans la cafetière à laquelle on ajoute de l’eau.

Le tout est ensuite disposé sur le brasero. Il n’y a plus qu’à attendre que l’alchimie se fasse et que le nectar soit à point. La cérémonie suit les étapes ritualistes importantes dans lesquelles du café est rôti, rectifié, et bouilli dans un pot d’argile au-dessus de charbon de bois. La fumée des haricots et de l’encens de torréfaction fournit des mercis à Dieu.

n7zo2iyy

La dégustation  d’un café éthiopien a un nez des plus agréable.

Café frappé

café frappé

Le café frappé  est préparé avec du café instantané et se boit frais avec une paille et des glaçons. Il est très populaire en Grèce, et à Chypre, notamment durant l’été.

Ce café est devenu emblématique du café grec après la seconde guerre mondiale.

Le mot « frappé » est emprunté au français, et l’expression « café frappé » est d’origine française, probablement dans les dernières années du XIXe siècle. C’est alors un granité au café, puis en 1932 une forme de café glacé.

La création du café frappé est le fruit d’un hasard. Pendant l’exposition internationale à Thessalonique en 1957, le représentant de la société suisse Nestlé en Grèce, Yannis Dritsas, présentait un nouveau produit pour les enfants, une boisson instantanée au chocolat préparée en la mélangeant avec du lait et en la frappant dans un shaker.

La légende raconte qu’un autre employé de la compagnie, Dimitrios Vakondios avait l’habitude de boire du Nescafé, le café instantané de Nestlé.

Pendant une pause qu’il fit durant l’exposition, il ne trouva pas d’eau chaude pour préparer son café instantané, et utilisa son shaker pour préparer un café avec de l’eau froide. Il a mis le café, le sucre et l’eau, il les a frappés et a créé le premier café frappé. La marque a depuis été déposée par Nestlé.

Le produit a été lancé par Nestlé et il a eu du succès dans toute la Grèce. On le consomme surtout pendant l’été.

Galão

Galão

Le galão  est une boisson chaude portugaise faite d’un mélange d’expresso et de mousse de lait.

Semblable au caffè latte ou au café au lait, il se sert dans un grand verre avec un mélange d’un quart expresso et trois quarts mousse de lait contrairement.

Lors de la préparation, l’expresso est versé dans un verre contenant la mousse de lait préalablement préparée avec le jet de vapeur de la cafetière.

Café de Hasselt

Hasselt Koffie

 Hasselt, ville de Belgique est également surnommée la ville du genièvre.

La tradition de la ville veut qu’on accompagne le spéculoos d’un bon genièvre bien frais mais il est également possible de combiner les deux avec un délicieux café de Hasselt à savoir  un café fort fraîchement préparé  avec un peu de « crème de cacao » et du genièvre de Hasselt, un zeste d’orange, de la cassonade, accompagné d’une bonne cuillère de crème fouettée.

 On met le sucre et le zeste d’orange dans le verre et on chauffe celui-ci, on flambe l’eau-de-vie et on  la verse  sur le sucre dans le verre.

On complète avec du café jusqu’à 2 cm du bord et on verse alors la crème sur le dos d’une cuillère afin qu’elle flotte à la surface du café. Il ne reste plus à savourer.

Café Hélène

café Hélène

Le café  Hélène est un café dans lequel on fait fondre un volume égal de Nutella.

Café liégeois

café liégeois

Le café liégeois est un dessert froid à base de café légèrement sucré, de crème glacée parfumée au café et de crème chantilly.

Il est conseillé de refroidir un grand verre rempli de la valeur d’un café serré sucré au réfrigérateur, sans le glacer, avant d’y déposer juste avant de servir les autres ingrédients (glace au café, glace à la vanille puis chantilly). On parsème fréquemment le dessus de la crème chantilly d’un grain de café concassé.

Contrairement à ce que son nom peut laisser croire, le café liégeois n’est pas une spécialité de la ville de Liège.

Lors de la guerre 1914-1918, la bataille des forts de Liège donna aux alliés un temps précieux. Bien que la ville elle-même n’ait pas résisté, les combats de l’armée belge de campagne appuyée sur les forts suscita un vif intérêt pour Liège et lui valut la Légion d’honneur décernée par la France .

À Paris, on débaptisa le café viennois, évoquant l’ennemi, pour le renommer café liégeois.

Café noisette

café noisette

Le café noisette  n’est qu’un café auquel a été ajouté une goutte de lait, il devient brun rappelant le fruit préféré de l’écureuil « la noisette« , d’où son nom, mais pas d’ajout de fruit du noisetier.

Café de olla ou café mexicain

café mexicain

 Le  café de olla ou café mexicain  est un café très sucré et délicieusement aromatisé à la cannelle. Agrémenté d’un soupçon de rhum, de brandy ou encore de kalhua, c’est la boisson parfaite pour clore un dîner traditionnel mexicain.

Le  café de olla ou café mexicain  se prépare avec du piloncillo ( sucre de canne roux mexicain), un bâton de cannelle, un clou de girofle.

Café Touba ou café saff

café Touba

Le café Touba est une boisson composée de café aromatisé au poivre de Guinée ou piment noir  jar, une épice tirée du fruit séché du Xylopia aethiopica, un arbre des pays du golfe de Guinée.

Le piment noir, importé au Sénégal, de la Côte d’Ivoire ou du Gabon, est moulu et mélangé au café, et la boisson est préparée selon la méthode classique du café filtre.

Ce café a d’abord été consommé sous la terminologie de café saff, par de nombreux villageois sénégalais. Ce n’est que bien plus tard que Cheikh Amadou Bamba l’a propagé dans tout le Sénégal sous la terminologie de café Touba. Il est servi en particulier au cours des cérémonies, commémorations.

Café turc ou café à la turque 

café turc

Le café turc ou café à la turque aussi appelé café grec, café arménien ou café oriental, c’ est une boisson à base de café en décoction, qui se boit dans les pays méditerranéens, de l’Europe de l’est et au Moyen-Orient.

La cuisson s’effectue dans une petite casserole de fer blanc ou de cuivre appelée cezve  en Turquie.

On verse le café moulu très fin et le sucre dans l’eau froide. On met le mélange sur le feu jusqu’à ébullition. Le café ne doit pas bouillir. Il faut le retirer du feu quand le café mousse. L’opération est répétée un certain nombre de fois selon les pays et les habitudes.

On peut verser enfin quelques gouttes d’eau froide pour faire déposer le marc et on sert aussitôt le café brûlant.

Le café ainsi préparé se déguste en aspirant le breuvage afin de ne pas avaler le marc.

Après consommation, la coutume était de renverser la tasse sur la soucoupe et de lire l’avenir dans les motifs laissés par le marc de café sur les bords ou au fond de la tasse.

On peut y ajouter une goutte d’eau de fleurs d’oranger.

Le café est préparé « à la turque » notamment dans les Balkans , dans les anciennes régences ottomanes de l’Afrique du Nord (Algérie, Égypte, Libye et Tunisie) et dans les pays du Moyen-Orient (Arménie, Turquie, Israël, Liban, Palestine, Géorgie…).

 Café à la valdôtaine ou café à la cogneintse

Café à la valdôtaine

Le café à la valdôtaine ou café à la cogneintse est une boisson à base de café typique de la Vallée d’Aoste.

La coupe de l’amitié, utilisée pour boire le café à la valdôtaine.

Il s’agit d’une façon de boire le café à la ronde typique de la cuisine valdôtaine.

Café à la valdôtaine1

Sa préparation nécessite d’un récipient dénommé coupe de l’amitié en bois sculpté.

 Les ingrédients pour un café à la valdôtaine ou café à la cogneintse sont : du café, de l’eau-de-vie blanche, du punch, du génépi, du sucre, des clous de girofle, une écorce d’orange.

Café viennois

café viennois

Le café viennois est une préparation à base de café qui peut être servie chaude ou froide.

Le café viennois est une boisson chaude, composée d’un simple ou double expresso, généralement assez léger, si possible avec un café torréfié plutôt clair, surmonté de lait battu avec de la crème fouettée, puis parsemé de chocolat en poudre ou en copeaux pour l’agrément.

Servi dans une tasse à café, le café viennois est demeure un classique dans les cafés de Budapest et de Vienne.

Cappuccino

cappucino

Le cappuccino est un café expresso dans une grande tasse avec du lait préalablement chauffé à la vapeur jusqu’à le faire mousser. Il est parfois saupoudré d’un peu de chocolat amer.

Son nom vient de l’italien cappuccino, le moine capucin avec sa capuche, peut-être pour la couleur de sa robe, ou même pour la capuche de lait mousseux, il aurait été inventé par le prédicateur italien Marco d’Aviano suite à la fin de la bataille de Vienne  en 1663 contre les Turcs, ces derniers en débâcle abandonnèrent des sacs de café, le moine eut l’idée de faire du café en y incorporant de la crème fraiche ainsi serait né ce breuvage.

Le cappuccino fait partie de la culture traditionnelle italienne et depuis début 2007 il a obtenu la reconnaissance officielle en Italie de contrôle de qualité.

Pour réaliser un cappuccino, on utilise de préférence du lait entier, plus gras, permet une meilleure émulsion.

Carajillo

Carajillo

Le carajillo est une boisson espagnole préparée avec du café auquel on ajoute du brandy ou du rhum.

Cette boisson date de l’occupation espagnole de Cuba. Les troupes mélangeaient du rhum et du café pour se donner du courage (courage se dit en espagnol coraje qui a donné corajillo puis carajillo).

Il existe différentes façons de préparer le carajillo, juste en mélangeant le café et la liqueur, ou alors en réchauffant cette dernière avec du citron, du sucre et de la cannelle et en mélangeant ensuite ces ingrédients avec le café.

Champoreau ou gloria

café champoreau

Le champoreau est un mélange de café et de vin (ou d’un autre alcool). Le mot est une adaptation française de l’espagnol populaire champorro, signifiant « mélange, mixture » .

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le champoreau est présenté comme une boisson omniprésente dans l’Algérie nouvellement colonisée. On le trouve cité en 1866 dans les Lettres de mon moulin, d’Alphonse Daudet. Le même mélange de café et d’alcool porte, à cette époque, un autre nom en métropole : il est appelé un gloria.

Chaudeau chti

Le café est lié à la tradition du Nord de la France, le chaudeau chti est une  très ancienne recette utilisée jadis dans le Nord pour donner des forces aux mineurs.

Il s’agit de battre un jaune d’œuf dans la tasse. Verser un café chaud dessus, remuer délicatement. Tremper un sucre, le placer sous la langue et boire le breuvage.

Carajillo

Carajillo

Le carajillo est une boisson espagnole préparée avec du café auquel on ajoute du brandy ou du rhum.

Cette boisson date de l’occupation espagnole de Cuba. Les troupes mélangeaient du rhum et du café pour se donner du courage (courage se dit en espagnol coraje qui a donné corajillo puis carajillo).

Il existe différentes façons de préparer le carajillo, juste en mélangeant le café et la liqueur, ou alors en réchauffant cette dernière avec du citron, du sucre et de la cannelle et en mélangeant ensuite ces ingrédients avec le café.

Expresso

expresso

Un expresso, de l’italien expresso, extrait par pression ou café court est un café très corsé avec un fort arôme, obtenu par percolation sous haute pression, c’est-à-dire en faisant passer rapidement de l’eau chaude sous une pression de 9 bars à travers du café finement moulu et torréfié.

Cette opération se fait à l’aide d’une cafetière « à espresso ». Le spécialiste de la confection de l’expresso est le barista (terme italien).

Le caffè espresso naît à Turin en 1884 suite à l’invention de la machine pour le produire  par Angelo Moriondo. L’invention est ensuite protégée par un brevet international enregistré à Paris le 23 octobre 1885.

Pour avoir droit au nom « expresso« , la boisson chaude doit avoir été préparée avec au moins 7 g de café torréfié par décilitre.

Le café expresso diffère du café habituellement préparé par filtration ou par simple percolation par sa consistance épaisse et son fort arôme.

À cause de son goût très fort, l’expresso servi sans sucre et sans lait est considéré par certains comme ayant un goût exquis et est généralement servi en petite quantité dans de petites tasses.

Chaudeau chti

chaudeau chti

Le café est lié à la tradition du Nord de la France, le chaudeau chti est une  très ancienne recette  de café utilisée jadis dans le nord pour donner des forces aux mineurs.

Il s’agit de battre un jaune d’œuf dans une tasse, de verser un café chaud dessus, de remuer délicatement, puis de tremper un sucre, le placer sous la langue et boire le breuvage.

Irish coffee 

Irish coffee

L’ Irish coffee  est un cocktail à base de café, de sucre, de whisky et de crème.

Cette boisson aurait été créée par Joseph Sheridan à la fin des années 1930 à Foynes en Irlande, où arrivaient de 1939 à 1945 les vols transatlantiques en hydravion. Les passagers, pour la plupart militaires alors frigorifiés et effrayés voulaient boire une boisson chaude et revigorante. Le chef de l’établissement, Joseph Sheridan eut l’idée de faire cette boisson pour redonner de l’énergie à ces voyageurs. Une plaque visible à l’aéroport de Shannon commémore cette création.

L‘ Irish coffee a ensuite été recréé en 1952 après plusieurs jours de recherche par Jack Koeppler, propriétaire du Buena Vista à San Francisco, après le défi de l’écrivain Stanton Delaplane qui lui demanda s’il était capable de faire cette célèbre boisson servie à l’aéroport de Shannon.

Alors que la version originale était préparée avec de la crème liquide, qui était rajoutée pour refroidir la boisson trop brûlante pour être bue rapidement, les recettes modernes utilisent le plus souvent de la crème chantilly.

Il existe de nombreuses façons de préparer l‘ Irish coffee, variant selon l’établissement ou le serveur. Soit le café chaud et fortement sucré est versé sur du whisky, soit, à l’inverse, on fait fondre du sucre dans du whisky qu’on chauffe doucement. On verse alors le café sur le whisky. Ce cocktail peut se préparer directement dans un verre préalablement chauffé à l’eau chaude pour éviter qu’il n’éclate au contact du mélange. Le café mélangé à l’alcool peut aussi être réchauffé avec la buse vapeur d’une machine à expresso.

Latte macchiato

latte macchiato

Le latte macchiato est une boisson chaude réalisée à partir d’un expresso, de lait chaud et de mousse de lait.

Il a été créé en Italie pour que les enfants puissent boire du café.

Le latte macchiato diffère du café au lait ou café renversé par le fait que cette boisson contient plus de lait sous forme liquide et sous forme de mousse.

On sert le latte macchiato dans un verre à parois épaisses, haut et étroit.

On compose cette boisson en versant doucement dans une tasse ou un verre les ingrédients selon un ordre bien défini, en prenant soin de ne pas les mélanger. Le lait chaud forme la première couche. Ensuite vient la mousse de lait (obtenue en battant du lait au feu, avec un fouet). Pour finir, on verse un expresso sur la mousse de lait. Comme le lait entier a une densité plus élevée que l’expresso, ce dernier reste au-dessus du lait. La mousse de lait pauvre en graisses reste ferme plus longtemps que la mousse de lait entier. Pour servir, on peut garnir la mousse de lait de flocons de chocolat, de caramel liquide, de poudre de cacao, de cannelle ou d’autres épices.

La difficulté est d’arriver à ce que la crème flotte sur le liquide chaud. Pour cela, soit la crème liquide est versée sur une cuillère affleurant tout juste du liquide chaud, soit la crème est légèrement battue pour lui donner plus de légèreté, la solution de facilité restant le nappage à la crème chantilly.

Long black

?????????????????????????????

Le long black est un café, qui peut être bu principalement en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Il est préparé en allongeant deux doses d‘expresso avec de l’eau chaude .

Un long black est similaire à un Americano si ce n’est que le long black garde la crème de l’expresso et a une saveur plus forte que l’ Americano.

L’ordre suivant lequel un long black est préparé (eau puis expresso) est important car l’ordre inverse éliminerait la crème de l’expresso.

Le Short black est synonyme dexpresso en Australien.

Ristretto

ristretto

Le ristretto est un expresso très court.

L’origine du mot ristretto vient de l’italien qui veut dire « restreint », « limité« . De fait, dans un café ristretto la quantité d’eau est restreinte.

 Le véritable ristretto est obtenu en faisant passer la même quantité d’eau qu’un espresso ordinaire mais en réduisant le temps de contact avec le café.

Le ristretto est souvent préféré par les amateurs de café pour son corps et sa richesse. Afin d’avoir une extraction plus lente que l’expresso, et d’un volume inférieur, il faut que le café soit moulu plus finement.

 

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Donnez votre avis ou des informations supplémentaires

Vous devez vousLogger pour poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :